Face aux fortes chaleurs, les centres aérés s'organisent pour garder les enfants au frais

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.B.

Adaptation du programme, casquette, hydratation, crème solaire... Face aux risques liés aux fortes chaleurs, les centres aérés s'organisent pour accueillir au mieux les enfants pris en charge.

 Le thermomètre dépasse les 30° ce mardi 12 juillet à Ajaccio. Selon les prévisions de Météo-France, des vagues de fortes chaleurs devraient survenir dans les prochaines semaines. Face à cette tendance, les centres d’accueil collectif de mineurs, ou centres aérés, s'adaptent. 

Mesures de prévention 

La ville d’Ajaccio gère sept établissements qui peuvent accueillir jusqu’à 400 enfants par jour. Au centre aéré primaire et maternel de Baleone, la directrice Angélique Gentina a mis en place des mesures de prévention pour éviter les risques liés aux fortes températures. Les enfants y sont particulièrement exposés.

"En cas de forte chaleur on doit faire en sorte que les enfants boivent régulièrement, explique-t-elle. Ils ont leur bouteille d’eau sur toutes les activités que l'on fait. On évite les activités sportives, sauf sur les journées où il y a de l’air comme aujourd’hui. On met un maximum de jeux d’eau, l’idée c’est de s’amuser tout en se mouillant, c’est rafraîchissant." 

Si une canicule devait survenir – de fortes chaleurs jour et nuit pendant au moins trois jours -, la directrice adopterait des mesures supplémentaires et privilégierait les activités à l’intérieur grâce aux climatisations portatives. Tous les établissements ne sont pas équipés d'une climatisation. Situés en milieu scolaire, les centres d’accueil collectif de mineurs d’Ajaccio en sont généralement pourvus. Les autres, comme c’est le cas de ceux du parc Berthault et de Baleone, doivent composer avec des petits appareils portatifs.

Privilégier les jeux d'eau 

 Lorsque cela est possible, Danielle Ottaviani-Joly, directrice des accueils de loisirs de la ville d’Ajaccio, privilégie les jeux d’eau à l’extérieur. "Cette année on joue à la NBA aquatique, ils ont joué au basket avec des jets d’eau. On a aussi du baseball, du handball… On a plusieurs sports parce qu’on a pu investir dans du matériel."

Les scientifiques alertent sur la probable multiplication des canicules dans le futur, liée au dérèglement climatique. Rose-Marie Ottavy-Sarrola veut anticiper et adapter les modalités de prise en charge des enfants. L’adjointe au maire d’Ajaccio déléguée à la vie scolaire et au temps de l’enfant précise que "des améliorations ont été faites et que des tonnelles ont été rachetées pour que les enfants soient à l’abri".

En plus de ces précautions, on n'oublie pas la crème solaire et la casquette ou le chapeau sur les petites têtes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité