Cet article date de plus de 3 ans

Faible mobilisation insulaire contre la réforme du Code du travail

Il y a quelques jours les syndicats FO, CGT et FSU ont appelé à la grève et à la mobilisation contre les réformes gouvernementales. Ce jeudi matin, peu d’insulaires ont répondu présent.

© Stéphane Lapera/FTVIASTELLA
L’intersyndicale FO, CGT et FSU, a appelé à la mobilisation contre la réforme du Code du travail  ce jeudi 16 novembre. Mais ce matin, le rassemblement organisé devant la préfecture n’a pas attiré les insulaires.

Les textes devraient être validés dans les jours à venir et inquiètent les syndicalistes locaux. « Avant les lois Macron, le contrat de travail était un élément protecteur du salarié, auquel on ne pouvait rien opposer.

Demain c’est fini. On pourra réduire le salaire, supprimer des primes, augmenter le temps de travail, même s’il y a des stipulations contraires dans le contrat de travail
», indique Marcel Santini, délégué Force Ouvrière.

durée de la vidéo: 00 min 24
Faible mobilisation insulaire contre la réforme du Code du travail

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social