Fin du blocage des navires de la MCM (ex-SNCM) en Corse

13/02/16 - Les opérations de déchargement ont pu normalement se dérouler sur le Corsica Linea Dui, samedi à Bastia (Haute-Corse) / © FTVIASTELLA
13/02/16 - Les opérations de déchargement ont pu normalement se dérouler sur le Corsica Linea Dui, samedi à Bastia (Haute-Corse) / © FTVIASTELLA

Le Syndicat des travailleurs corses (STC) a mis fin samedi après-midi au blocage des deux navires de la MCM (ex-SNCM) dans les ports de Bastia et Ajaccio, après avoir obtenu des garanties sur la création d'une compagnie maritime régionale.  

Par France 3 Corse ViaStella

"Nous avons obtenu une lettre de Padrona (responsable de Corsica Linea, ndlr) qui confirme le maintien de l'accord signé avec la Collectivité territoriale de Corse (CTC) sur la compagnie régionale", a indiqué le représentant STC Transports, Alain Mosconi.

Dans ce courrier, François Padrona "confirme que le projet de rapprochement pour lequel nous sommes en discussion avec M. ROCCA reste bien dans le cadre de l’accord signé avec la Collectivité Territoriale de Corse " et se déclare "très attachés à fonder, avec toutes les parties prenantes, une compagnie de navigation Corse". 

"UNe grande victoire" pour Alain Mosconi qui se félicite également que la question sociale liée à la création de la compagnie régionale soit traitée sous l'égide de la CTC et non de façon bilatérale avec François Padrona. 

"Pour répondre à vos légitimes préoccupations sociales" indique ce dernier, "les discussions concernant la nature et la redéfinition du cadre social pour les salariés de la nouvelle compagnie, se tiendront au sein des ateliers mis en place par la Collectivité territoriale de Corse". 

Vers une compagnie maritime régionale en Corse
Alain Mosconi, représentant STC Transports. Reportage de Coralie Chaillan, Fabien Fougère, Joseph Ienco

Lors d'une assemblée générale, à laquelle le président de l'OTC a assisté, les personnels ont voté la fin du blocage des deux navires de la MCM (ex-SNCM), dont l'entrepreneur Patrick Rocca a pris les commandes en janvier dernier. Le Pascal Paoli était bloqué à quai à Bastia depuis jeudi et le Jean Nicoli à Ajaccio depuis vendredi.

Un comité d'établissement doit se tenir mercredi prochain à Marseille, au cours duquel le projet de rapprochement entre la MCM et la Corsica Linea sur fond de création d'une compagnie régionale, doit être dévoilé. 

Sur le plan judiciaire, la Corsica Linea a également rendez-vous la semaine prochaine devant le tribunal de commerce. Les administrateurs judiciaires de l’ex-SNCM lui demandent des comptes concernant le non respect d'une clause de non-concurrence établie lors de la reprise de la compagnie.

Une seconde assignation vise plus directement Patrick Rocca qui n'a toujours pas signé l’acte de cession des navires, qu’il continue de louer au liquidateur de la SNCM. Une manoeuvre qui lui aurait permis de gagner du temps, pour que la Collectivité territoriale de Corse monte une compagnie régionale, avec les actifs de l’ex-SNCM. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus