• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Foot: lors du tournoi de Porto-Vecchio, les jeunes footballeurs passent dans la cour des grands.

Les bastiais attendent en tribune le moment de se mesurer aux autres équipes, venues de Corse, du continent, mais également de Sardaigne ou d'Angleterre. / © Viastella
Les bastiais attendent en tribune le moment de se mesurer aux autres équipes, venues de Corse, du continent, mais également de Sardaigne ou d'Angleterre. / © Viastella

Cette édition marque une vraie nouveauté. Les moins de 13 ans, pour la première fois, pénètrent à 11, et plus à 8, sur le terrain. Une pelouse de taille normale, loin des petits terrains où ils ont joué jusque là. Une évolution du tournoi souhaitée par les clubs. 

Par Sébastien Bonifay

Claude Papi n'a certainement jamais imaginé qu'un jour sa ville natale de Porto-Vecchio accueillerait une telle manifestation.
Au programme 20 équipes corses, continentales mais aussi étrangères, telles que Cagliari ou West Ham.

400 enfants, en tout, ont foulé les pelouses. 
 
© Viastella
© Viastella


Certes ils ont moins de 13 ans, mais ils défendent avec autant de ferveur que leurs ainés les couleurs de leur club.
Comme l'a fait Papi, toute sa vie, avec le Sporting Club de Bastia. 


Cette édition pour beaucoup d'entre eux rime avec nouveauté


Pour la première fois ils foulent une vraie pelouse de grands. C'en est fini des demi-terrains et du jeu à 8. La décision a été prise après concertation, nous confie Jean-Pierre Antonetti, le président du club de l'A.S.P.V, qui organise:
 

En parlant au cours des deux dernières éditions, avec les clubs pro et les éducateurs de chez nous on a souvent évoqué la possibilité de passer aux matchs à 11. Pour préparer les enfants à l'année d'après, et puis aussi pour s'assurer la présence des belles équipes qui sont venues cette année.

 
Certains sont venus de loin pour participer au tournoi / © Viastella
Certains sont venus de loin pour participer au tournoi / © Viastella


Les clubs pros expérimentent même plus tôt ces règles à l'entrainement. 
Et pas n'importe lesquels. 
C'est le cas au PSG, comme nous le confirme Julien Huard, entraîneur U13 du club parisien:
 

Nous on a pris le parti de faire que du foot à 11 depuis deux ans, avec les U13. Après il y des différences morphologiques à cet âge, et ça peut désavantager certains, mais je pense que c'est une bonne chose puisque l'année prochaine ils joueront comme ça, en U14. 
 

Pour beaucoup de clubs corses, ce tournoi constitue un des points d'orgue de leur saison.


L'occasion de se jauger, de se mesurer à des adversaires plus coriaces...C'est pour cela que l'A.C.A., et son entraîneur U13 Julien Carboni, ont fait le déplacement. 
 

Au niveau de l'intensité pour eux c'est sûr que ça change du niveau insulaire, même si certains chez nous essaient de s'accrocher sur ça...Mais c'est des beaux tournois, et c'est comme ça qu'on progresse. 

 

Jean-Pierre Carboni, entraîneur de l'ACA, sur le bord du terrain, attentif à la prestation de ses joueurs / © viastella
Jean-Pierre Carboni, entraîneur de l'ACA, sur le bord du terrain, attentif à la prestation de ses joueurs / © viastella


Le tournoi de Porto-Vecchio, c'est une trentaine de bénévoles, 50.000 euros de budget pour 3 jours de tournoi. 
Et rien n'est laissé au hasard. 

Dès septembre prochain commenceront les préparatifs de la prochaine édition.

Avec une idée qui fera peut-être son chemin: faire jouer le match de la Squadra Corsa contre la Sardaigne en ouverture

 



 

Sur le même sujet

Ajaccio : la municipalité reverra-t-elle son projet de plan local d’urbanisme ?

Les + Lus