Football : l'ACA enchaîne, le Sporting grappille

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

Victorieux de Pau samedi soir, les Ajacciens ont signé un troisième succès consécutif en Ligue 2 et consolident leur deuxième place au classement. Dans le même temps, le SC Bastia a fait match nul à Amiens et se rapproche du maintien.

Troisième succès de rang pour l'ACA. Après Nîmes et Nancy, les hommes d'Olivier Pantaloni se sont imposés face à Pau (2-1).

Samedi soir, dans un stade François-Coty qui a d'abord rendu hommage à Yvan Colonna puis aux champions de 2002 qui avaient permis au club de retrouver l'élite du football français, les Acéistes n'auront jamais été véritablement inquiétés dans une partie qu'ils ont dominée. 

Si, à la mi-temps, le score était toujours vierge, les Ajacciens se sont néanmoins montrés entreprenants : à la 16ème minute, Laci a trouvé la barre transversale puis le poteau de Bajic. Juste avant la pause, Bayala et Krasso se sont quant à eux heurtés au portier palois, en forme hier soir. 

Ce ne sera que partie remise pour Jean-Philippe Krasso. Au retour des vestiaires, l'attaquant ajaccien délivre une première fois les 4.200 spectateurs de Timizzolu (59ème) avant de doubler la mise dix minutes plus tard. Malgré la réduction du score paloise dans les arrêts de jeu, les "blanc et rouge" n'auront jamais tremblé pour s'adjuger leur 18ème victoire de la saison. 

"Nous avons su être patients comme la semaine dernière. Ensuite, l'ouverture du score nous a soulagés."

Olivier Pantaloni, entraîneur de l'ACA

"À la pause, on a dit aux joueurs qu'il fallait qu'ils continuent, a indiqué Olivier Pantaloni en conférence de presse. Ils ont fait une très bonne première mi-temps ; s'il y avait eu les buts, elle aurait été parfaite. Nous avons su être patients comme la semaine dernière (à Nancy, ndlr). Ensuite, l'ouverture du score nous a soulagés. Pau voulait revenir au score, il a fallu être très attentifs. C'est une très bonne équipe qui fait un bon championnat. Nous sommes les deux surprises dans ce haut de championnat : deux petits budgets qui arrivent à être dans les dix premiers. C'est bien, on donne du fil à retordre aux autres équipes."

Ce succès permet à l'ACA de consolider sa deuxième place au classement. Avec trois points d'avance sur Auxerre (3ème) à six journées du terme de cette Ligue 2 2021-2022, les Ajacciens sont plus que jamais lancés dans la course à l'accession en Ligue 1.

Le Sporting presque sauvé 

De son côté, le SC Bastia a quant à lui ramené un bon point de son déplacement à Amiens (10ème). Un match qui s'est soldé sur le score de 0-0 au stade de La Licorne.

Bien organisés, les hommes de Régis Brouard se sont montrés solides pour signer leur troisième match nul consécutif.

Après une première période dans laquelle il a su résister, le Sporting aurait pu trouver la faille juste après la pause. Notamment grâce à Santelli tout proche d'inscrire un but gag. Gurtner, le portier amiénois, sera finalement sauvé par le retour de son défenseur Fofana (54ème). 

Si les Bastiais auraient pu prendre l'ascendant, ils auraient également pu s'incliner en toute fin de match. À la suite d'une action litigieuse, Bamba et les Amiénois réclameront un penalty. Mais l'arbitre, Benjamin Lepaysant, ne bronche pas et siffle la fin de la partie.

"On a 39 points, il faut atteindre samedi la barre de 42 qui sera synonyme, je pense, de maintien sur l'aspect comptable."

Régis Brouard, entraîneur du SC bastia

"Le nul me parait logique, a confié Régis Brouard, le coach bastiais, après la rencontre. Effectivement, il y a cette dernière action litigieuse. À la vidéo, il n'y avait pas faute. Même le président d'Amiens a dit au nôtre qu'il n'y avait pas faute. Je le remercie de son fair-play. Je trouve qu'on a bien défendu dans l'ensemble. Nous sommes pénibles à jouer pour nos adversaires. Nous sommes bien organisés. On a 39 points, il faut atteindre samedi la barre de 42 qui sera synonyme, je pense, de maintien sur l'aspect comptable. Ensuite, il faut continuer notre série en cours. Ça, c'est quand même intéressant." 

Actuel quatorzième du championnat, le Sporting est désormais invaincu depuis six journées.

Samedi prochain, les partenaires de Christophe Vincent recevront Guingamp (9ème) à Armand-Cesari, une pelouse sur laquelle le SCB n'a plus perdu en Ligue 2 depuis près de douze ans. En effet, la dernière défaite du Sporting à Furiani à ce niveau remonte à mai 2010 (1-2 contre Vannes). Cela fait donc 36 matches de Ligue 2 que Bastia n’a plus perdu sur ses terres. Tout simplement la meilleure série en cours à domicile.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité