• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fusillade à Paris : l'une des victimes vivait à Porto-Vecchio

© Gérard Julien / AFP
© Gérard Julien / AFP

Deux hommes ont été grièvement blessés par balles dimanche à l'aube, à Paris, lors d'un probable règlement de comptes dans le quartier des Champs-Elysées. L'une des victimes était domiciliée à Porto-Vecchio.
 

Par France 3 Corse ViaStella / GB avec AFP

Des perquisitions ont été menées par la police judiciaire à Porto-Vecchio (Corse du Sud), au domicile de l'une des deux victimes de la fusillade survenue dimanche matin à Paris.   

Selon les premiers éléments de l'enquête confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, l'hypothèse du règlement de comptes est privilégiée.

Les faits se sont déroulés aux alentours de 6 heures du matin, avenue Georges-V, dans le quartier huppé des Champs-Elysées.

Les deux hommes se trouvaient dans une voiture de marque Smart lorsqu'ils ont été pris pour cible par deux hommes circulant sur un deux roues.

Atteints de plusieurs balles, les deux victimes ont été transportées entre la vie et la mort à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris, et à l'hôpital Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine).

Parmi elles, figure un homme soupçonné par la police d'une série de vols à main armée et de braquages de fourgons blindés dans les années 1990 et 2000.

Sans jamais avoir pu l'établir avec certitude, il a été suspecté par la police d'avoir été l'organisateur principal de la spectaculaire "belle" de la prison de Fresnes, près de Paris, d'Antonio Ferrara le 12 mars 2003.
 

Sur le même sujet

Ajaccio : du monde sur les plages pour profiter du beau temps du mois de juin 

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer