• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le GFCA Volley privé de 300.000€ d'aide publique

Le feuilleton financier continue pour le GFCA Volley.
Alors que l'heure est à la préparation de la saison prochaine, la Collectivité de Corse a fait savoir qu'elle ne versera pas d'aide exceptionnelle au club ajaccien comme c'était le cas l'an dernier.

Par Jean-André Marchiani

Assistons nous aux dernières heures du GFCA Volley ?

C'est en tout cas ce que l'on pourrait penser après l'annonce de la Collectivité de Corse, qui a décidé de ne pas allouer d'aide exceptionnelle de 300.000€ au club ajaccien pour la saison 2019-2020. Ce dernier devra se contenter d'une enveloppe de 180.000€ pour ses frais de fonctionnement et d'une autre de 300.000€ pour la communication, soit 480.000€ versés au total par la CDC.

Problème, à la différence du football notamment, les clubs de volley ne peuvent pas compter sur les revenus générés par les droits TV.

Résultat, le budget du club gazier est composé à 78% d'aides publiques, vitales.
Le reste étant assuré par le sponsoring.
 
 

Un club en danger


Du côté sportif, le GFCA Volley avait pourtant épaté cette saison.

Enchaînant une dizaine de victoires consécutives, les hommes de Frédéric Ferrandez s'étaient même issés jusqu'en demi-finale du championnat de France.

Mais forcément les problèmes financiers pourraient interférer dans le sportif alors que le club est pourtant qualifié pour la prochaine coupe d'Europe.

Avec cette baisse de dotations, le club aurait de grandes difficultés pour conserver les joueurs actuels, pour en attirer de nouveaux et donc pour bâtir une vraie équipe compétitive.

Invité sur notre plateau à l'occasion de l'emission "Sport in Corsica" il y a une dizaine de jours, l'entraîneur gazier s'était d'ailleurs lui-même montré évasif quant à son avenir au sein du club.

"Je ne voulais pas m'en aller parce que le président voulait me garder [...] maintenant que voulez-vous faire, si demain on me dit qu'il n'y a plus de sous il faut quand même que je mange, j'ai une famille à nourrir."


Antoine Exiga, le président du GFCA Volley, qui s'était lui aussi à la même occasion exprimé sur le sujet, sera l'invité du Corsica Sera, ce soir à 19H.
 
Antoine Exiga, le président du GFCA Volley, sur le plateau de "Sport In Corsica" le 6 mai dernier.

Sur le même sujet

Pietranera : les secrets de la plage du Flenu

Les + Lus