Le sporting Club de Bastia solide face au leader de Ligue 2

Publié le Mis à jour le

Les Bastiais, 14èmes du championnat, sont parvenus à museler les redoutables attaquants du Toulouse Football club.

Il y a trois mois, alors que le moindre match nul était une petite victoire pour le Sporting Club de Bastia, qui ne parvenait pas à trouver ses marques en Ligue 2, la venue de Toulouse aurait donné des sueurs froides aux supporters bastiais. En 2022, la donne a changé.

Certes le TFC reste l'un des ogres du championnat. En tête du classement, les Toulousains affichent des statistiques en béton. Invaincus depuis 6 matchs, les joueurs de Philippe Montanier s'appuient sur la meilleure attaque de L2 , et de loin, avec 45 buts marqués en 22 matchs. Un ratio intimidant. 

Un match tactique

Mais le Sporting, lui, n'est plus le même qu'il y a trois mois. Et hier soir, face au leader du championnat, il l'a une nouvelle fois prouvé. Les Bastiais n'ont pas franchement dominé les débats, et les actions les plus dangereuses sont à mettre à l'actif de Toulouse. A deux reprises, Placide, qui confirme avoir trouvé sa place au sein du 11 de départ bastiais, a sauvé ses coéquipiers. Mais au final, les Bleus sont parvenus à tenir la dragée haute à leurs adversaires du soir. (0-0)

On a fait un match sérieux.

Yacouba Sylla

"C'est un bon point gagné, et pas deux points perdus. Nous avons joué la meilleure équipe de Ligue 2 aujourd'hui. Et on a su rivaliser avec eux" , soulignait Régis Brouard à la fin du match. 

Un bon point

Les Bleus, dans l'engagement, la rigueur, et la ténacité, n'ont pas démérité, jusqu'au coup de sifflet final d'un match fermé et très tactique. Le coach, connu pour son exigence, a salué la performance de ses joueurs : "il ne fallait surtout pas faire n'importe quoi contre Toulouse. Je n'étais pas certain que l'équipe soit capable de réaliser ça, ils l'ont bien fait et je les en ai félicité". 

Lors de la reprise, début janvier, Régis Brouard avait souligné l'importance de la série de matchs du mois de janvier. Alors qu'il reste une rencontre, face à Pau, le Sporting a pris 4 points sur 9. Pour l'entraîneur, il est trop tôt pour en tirer des conclusions. "On fera le bilan après le match contre Pau. Si on est à 7 points, je pense que ce sera un bilan positif et intéressant. Quoi qu'il en soit, le match de ce soir va rassurer tout le monde. Il va faire du bien dans les vestiaires, où il y avait beaucoup de frustration à la suite de la défaite à Nancy". 

Mais avant cette rencontre face à Pau le 5 février, les Bastiais se déplaceront à Reims le 29 janvier à l'occasion des 8èmes de finale de la Coupe de France.