• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

367 lâchers de Torymus Sinensis pour guérir les chataigniers en Corse

A raison de 100 femelles et 50 mâles par lâchers, l'opération s'est déroulée sur toute l'île pour lutter contre l'insecte qui ravage les cultures de la filière castanéicole depuis cinq ans.

Par Céline Serrano

Depuis sa découverte en 2010, le Cynips du Châtaignier a occasionné une perte de plus de 70% de la production de farine de châtaigne corse sous AOP. On est ainsi passé de 110 tonnes en 2010 à 34 tonnes en 2014 (source Groupement Régional des Producteurs et Transformateurs de Châtaignes et Marrons de Corse).
Dès le printemps 2011, et chaque année depuis, entre la fin du mois d'avril et le début du mois de mai, des programmes de lâchers de Torymus Sinensis, prédateur naturel du Cynips, sont organisés. Pour que l'opération soit optimale, l'observation des bourgeons de châtaignier permet de calculer le moment idéal. Et pour ce printemps, c'est la date du samedi 9 mai qui a été retenue.

Mais il faut 8 ans au petit moucheron pour être efficace. Alors en attendant, les castanéiculteurs sont indemnisés pour leur pertes. Et le prix du kilo de châtaigne grimpe en flèche.

reportage de Solange Graziani et Christian Giugliano 
lâcher de Torymus

A lire aussi

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus