“L’amichi di u rughjone” à Sisco pour réparer les dégâts du feu

Dans le Cap Corse, des bénévoles encadrés par l’association "L’amichi di u rughjone" réparent les dégâts causés par l’incendie de Sisco le 11 août dernier. / © FA BERNARDI / FTVIASTELLA
Dans le Cap Corse, des bénévoles encadrés par l’association "L’amichi di u rughjone" réparent les dégâts causés par l’incendie de Sisco le 11 août dernier. / © FA BERNARDI / FTVIASTELLA

Dans le Cap Corse, des bénévoles encadrés par l’association "L’amichi di u rughjone" et le service jeunesse et sport de la Collectivité Territoriale de Corse effectuent des travaux de remise en état après l’incendie de Sisco en août dernier.

Par Pierrick Nannini / France 3 Corse ViaStella

Pose de clôture et restauration d’une fontaine, c’est à ce quoi s’attelle une vingtaine de bénévoles jusqu’à vendredi à Sisco. Au cœur des paysages calcinés par les incendies, ils sont salariés ou en réinsertion et tentent de redonner vie au patrimoine siscais.

Ces bénévoles viennent de la Mission Locale ou de l’école de la deuxième chance et pendant une semaine, ils participent à différents chantiers. L’occasion de s’engager au service des autres et de créer du lien social pour des corses venus de chaque microrégion.

Ripiglia fiatu Siscu, le réaménagment après l'incendie de Sisco
Olivier Huber, coordinateur territorial mission locale "Parolla di a Ghjuventu"; Stefanu Ciabrini, bénévole; Roger Filippi, président de l'association "L'Amichi di u rughjone" - France 3 Corse ViaStella - François-Albert Bernardi, Pierrick Nannini

Un chantier de 30.000 euros


Pendant ces 5 jours, ces bénévoles sont totalement pris en charge par l’association "L’amichi di u rughjone". Une association créée il y a 25 ans à Luri par Roger Filippi, qui a pour objectif de "redynamiser l’esprit et la valeur du bénévolat et de la solidarité ".

Quatre encadrants sont salariés à temps plein à l’année. Ils ont pour but de guider les bénévoles sur les chantiers et de les aider dans leur réinsertion. Depuis 25 ans, ils remettent en valeur le patrimoine cap corsin et participent à la création de chemins de randonnée et de pare-feux.

La Collectivité Territoriale de Corse soutient, à hauteur de 30.000 euros, ce projet qui se poursuit jusqu’à vendredi dans le Cap Corse.


A lire aussi

Sur le même sujet

Le tribunal correctionnel de Bastia ordonne la destruction d’une paillote

Les + Lus