Bastia : de nouveaux tirs de plomb au collège de Montesoro

Un impact de projectile en plomb relevé sur le bureau de la principale du collège de Montesoro, le 7 février 2020 à Bastia. / © B. Bock /FTV
Un impact de projectile en plomb relevé sur le bureau de la principale du collège de Montesoro, le 7 février 2020 à Bastia. / © B. Bock /FTV

Une semaine après la blessure d'un adolescent par des tirs de plomb au collège de Montesoro à Bastia, le bureau de la principale a été visé. Deux personnes sont en garde à vue.
 

Par P.S.

Vers 19 heures jeudi le bureau de la principale du collège de Montesoro à Bastia a été la cible de tirs provenant d'une carabine à plomb.

"Fort heureusement, les personnels encore présents sur les lieux n’ont pas été blessés. Ils ont fait preuve d’un sang-froid exceptionnel que je veux saluer", explique le rectorat dans un communiqué.
Des impacts de projectileen plomb relevés par la police scientifique le 7 février 2020 à la fenêtre du bureau de la principale du collège de Montesoro, à Bastia. / © B. Bock / FTV
Des impacts de projectileen plomb relevés par la police scientifique le 7 février 2020 à la fenêtre du bureau de la principale du collège de Montesoro, à Bastia. / © B. Bock / FTV

Une semaine plus tôt, un jeune homme de 14 ans avait été blessé par un tir de plomb à la sortie du collège. Il avait dû être hospitalisé pour faire retirer le projectile qui s'était niché dans son thorax.

Après l'incident de jeudi, une plainte a été déposée par le recteur et une enquête est en cours.
 

Deux interpellations

Une intervention de la police a permis d'identifier l'appartement d'où provenaient les tirs. Une personne a été interpellée dès jeudi et une autre ce vendredi. Elles ont toutes deux été placées en garde à vue. On ignore pour l'heure s'il s'agit ou pas de collégiens.

"C'est une nouvelle qui est rassurante à ce stade parce qu'il y avait une vraie inquiétude des parents, des enfants et de la communauté éducative, a réagi le Préfet de Haute-Corse François Ravier. On a le résultat d'une action rapide et bien faite de la police qui a permis d'interpeller ces deux personnes qui sont aujourd'hui en garde à vue."

"Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte de violence intolérable et apporte mon soutien plein et entier à la principale, aux personnels et aux élèves du collège de Montesoro", précise le rectorat dans son communiqué.
 

Sur le même sujet

Les + Lus