• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : rencontre entre l'exécutif de Corse et des élus locaux pour définir de nouvelles politiques publiques 

Quatre autres rencontres sont prévues d'ici le mois de juin. / © Daniel Bansard / FTVIASTELLA
Quatre autres rencontres sont prévues d'ici le mois de juin. / © Daniel Bansard / FTVIASTELLA

La première rencontre des territoires s’est tenue ce samedi 27 avril, à Bastia. Organisée par la collectivité de Corse en présence, notamment, des maires son objectif : définir les futures politiques de développement territorial en fonction des besoins de chaque micro région. 

Par France 3 Corse ViaStella

Barrettali, petite commune du Cap corse, 120 habitants l'hiver, 1 000 l'été. 80 % de maisons vides. Perspective de développement : inexistantes ou presque. 

C'est, du moins, l'avis du maire de la commune. Ce samedi 27 avril, Anthony Hottier a interpellé l'exécutif de Corse pour demander des réponses. « Je souhaite que ça débouche sur des décisions concrètes. Pour notre cas, on essaie d’implanter des artisans d’art ou des métiers liés au numérique. On s’aperçoit que ce n’est pas possible parce que nous ne disposons pas du foncier, notamment », indique-t-il. 

 
Bastia : première rencontre des territoires pour définir de nouvelles politiques publiques
Intervenants - Antony Hottier, Maire de Barrettali ; Pasquin Cristofari, Directeur de l'attractivité et des dynamiques territoriales Collectivité Territoriale de Corse. Equipe - Kael Serreri ; Daniel Bansard.


Comme Anthony Hottier, les maires et présidents d'intercommunalités ont été nombreux samedi à venir participer à la première édition des scontri di i territorii organisés par la Collectivité de Corse.
 

« Être au plus proche des habitants »


Le principe : construire les nouvelles politiques publiques de la collectivité de Corse en concertation avec les élus locaux

Au menu de la journée : des ateliers organisés autour de grands thèmes comme les règlements des aides aux communes, la territorialisation des politiques publiques, la présence des services de la collectivité dans les territoires. « L’objectif est d’adapter aux réalités et aux besoins et être au plus proches des habitants de ces territoires. Derrière la rationalisation des politiques publiques de la collectivité, il y a la réponse concrète au financement d’équipements ou de politiques publiques, portées par les collectivités elles-mêmes, avec leur propre identité et leurs propres besoins », explique Pasquin Cristofari, directeur de l'attractivité et des dynamiques territoriales à la collectivité de Corse.

Quatre autres rencontres sont prévues d'ici le mois de juin. Un bon moyen pour la collectivité de renouer avec les élus des territoires, après la création récente de la conférence des maires.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

La situation du Rassemblement National en Corse

Les + Lus