Cet article date de plus de 5 ans

"Corsica Genovese" : 400 ans d'influence génoise en Corse

L'exposition temporaire "Corsica Genovese" explore les échanges culturels, religieux et politiques entre la Corse et Gênes.
durée de la vidéo: 01 min 45
"Corsica Genovese" : 400 ans d'influence génoise en Corse ©France 3 Corse ViaStella
Citadelles, tours… Gênes a marqué de son sceau les paysages de la Corse quatre siècles durant. Le musée de Bastia s'est penché sur cet héritage retracé en 200 oeuvres.

De 1358 à 1768, la Corse est dans le giron génois. A cette période, Gênes est l’une des plus grandes puissances navale et financière d’Europe. Elle décide de placer les principales voies maritimes sous son contrôle et assoit son pouvoir sur l'île.

L’exposition souhaite néanmoins déconstruire le cliché d’un peuple colonisateur et oppresseur et mettre l’accent sur les échanges culturels, religieux, politiques et économiques entre la Corse et la Ligurie.

Si la dernière a considérablement inspiré les arts et le mode de vie de la première, l'île de Beauté a offert à la République de Gênes les richesses de sa nature fertile : huile d'olive, vin, blé. Et lui a aussi fourni des hommes pour combattre au sein de son armée.

L’objectif de l'exposition est « de prouver l’intégration de l’île à la construction de l’Etat génois durant la période moderne », selon le directeur du musée et commissaire de l’exposition temporaire « Corsica Genovese », Sylvain Gregori.

« Corsica Genovese » jusqu’au 17 décembre 2016 au musée de Bastia, place du Donjon,  à la Citadelle. Ouvert tous les jours de 10h à 18h30. Tarif : 5 euros. Tarif réduit : 2,5 euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions culture art musée