Crise des déchets : les habitants excédés par la situation

Montesoro, 29 décembre 2019 / © France 3 Corse ViaStella
Montesoro, 29 décembre 2019 / © France 3 Corse ViaStella

En cette période de crise des déchets, les ordures s'amoncellent dans les rues et les habitants sont en colère. Et la situation pourrait bien durer, le collectif Valincu Lindu l'a confirmé, dans les conditions actuelles ils ne réouvriront pas le centre d'enfouissement de Viggianellu. 

Par France 3 Corse ViaStella

Depuis plusieurs semaines, les Bastiais sont nombreux à se plaindre des ordures ménagères qui s'accumulent dans les rues de la ville, faute de place dans les conteneurs. En cause, le blocage du centre de Viggianello depuis le 8 novembre, qui impacte fortement le service de ramassage des ordures ménagères. Les collectes ne sont ainsi plus que partiellement assurées.

A Montesoro, des dizaines de poubelles s'entassent depuis plusieurs jours au pied des immeubles, sans qu'aucune collecte ne soit faite. Emballages de Noël, ordures ménagères, les habitants des quartiers sud de Bastia sont excédés :
 

On est délaissés ici, on est des pauvres gens, des petits gens, on ne s’occupe pas de nous, s'indigne l'un d'entre eux.


Pourtant pour endiguer la situation, la mairie avait notamment installé de nouveaux points de collecte dédiés aux déchets alimentaires, mais malgré tout les poubelles débordent toujours.
 


Avec la crise des déchets, dans le Cap Corse on collecte 2 fois moins les ordures ménagères que d'habitude.La difficulté pour l'intercommunalité, c'est de trouver des sites pour stocker ces déchets. 

 
 

Le tri pour une sortie de crise ?


A Teghjime, la mise en balles des ordures pourrait continuer plus longtemps que prévu. Le collectif Valincu Lindu l'a confirmé, dans les conditions actuelles ils ne débloqueront pas le centre de Viggianellu au 1er janvier. Leurs revendications : "La décharge de Viggianello ne peut plus recevoir les ordures de toute la Corse, parce qu’un jour, il y aura une catastrophe écologique. Avant, il y avait une petite décharge dans chaque région, je pense qu’il faut recommencer. Chacun doit traiter ses déchets », soutenait en novembre dernier, Jacques Fieschi, membre du collectif. 

Le 17 décembre, dernier à Corte, tous les acteurs du dossier des déchets s'étaient rassemblés autour d’une même table pour tenter de trouver une sortie de crise.
 

Ils avaient notamment annoncé le lancement d’un "plan Marshall" en 2020 basé sur le développement du tri.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus