Deux établissements sanctionnés pour tapage nocturne sur le port de Toga à Bastia

La question est toujours difficile à trancher... Comment concilier la tranquilité des habitants et l'activité de certains établissements de nuits... A Bastia sur le port de Toga, l'un de ces établissement très fréquenté est menacé de fermeture administrative... Un autre a déjà été fermé il y a 2 semaines... ©France 3 Corse ViaStella

Suite à des plaintes de riverains, un premier établissement a écopé d'une fermeture administrative de deux semaines, et le bar-restaurant voisin est sous le coup de la même sanction, pour une semaine cette fois.

Difficile de concilier la tranquilité des habitants et l'activité de certains établissements de nuit, très fréquentés en cette saison estivale.

Sur la commune de Bastia, la musique en terrasse est tolérée jusqu'à minuit, et les établissements sont responsables des nuisances sonores de leurs clients.

Sur le Port de Toga, les commerçants connaissent la donne, et tentent de se conformer aux exigences sonores en vigueur, sans succès pour deux d'entre eux.
L'un, verbalisé au début du mois d'août, n'a pas réouvert après les deux semaines de fermeture administrative, ne sachant comment faire pour ne pas être de nouveau sanctionné.
Le deuxième, verbalisé au mois d'avril suite à des plaintes de riverains, s'est équipé d'un limitateur de bruit jugé insuffisant par les autorités. Il est sous le coup d'une fermeture administrative d'une semaine, pour tapage nocturne. 

Le préfet, qui décide de ces fermetures temporaires d'établissements, va recevoir ces deux gérants et s'engage à prendre "la mesure la plus appropriée".

Depuis le début de l'année, une dizaine de commerces de la ville ont été impactés par cette procédure. La moitié d'entre-eux, pour tapage nocturne.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité