Cet article date de plus de 4 ans

Le congrès national des arbitres de football amateur réuni à Bastia

La 50ème édition du congrès national des arbitres de football amateur se déroule à Bastia cette année les 6 et 7 mai. Un rendez-vous qui permet de rappeler les difficultés de cette fonction… 

L'Union nationale des arbitres de football tient son congrès à Bastia, le 6 mai 2016.
L'Union nationale des arbitres de football tient son congrès à Bastia, le 6 mai 2016. © France 3 Corse ViaStella
Les arbitres sont 26 000 à officier en France, dont 144 pour la Corse. Ils sont régulièrement pris à parti pendant les matchs et le sont parfois violemment pour leurs décisions.

Les hommes en noir avouent moins rencontrer ce genre de problème dans notre région.

Le président de l'union nationale des arbitres, Jean-Jacques Demarez, témoigne.
durée de la vidéo: 00 min 19
Interview du président de l'union nationale des arbitres, Jean-Jacques Demarez


Une loi protège les arbitres

Ce rendez-vous annuel est l’occasion pour les arbitres de se rencontrer et d’échanger à propos de ces difficultés. Dix ans plus tôt, la loi Lamour était appliquée pour protéger les arbitres.

De nombreuses sanctions sont prévues en fonction des types d’agressions. Par exemple, l’outrage par des paroles ou des gestes est puni de 7500€ d’amende et la menace de commettre un crime ou un délit sur la personne de l’arbitre ou ses biens de deux ans d’emprisonnement, 30 000 euros d’amende.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport