• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le marché automobile se porte bien en Corse

Le marché de l'auto se porte bien en Corse
Aurélien Bagnis, directeur régional des ventes d'une concession automobile; Franck Galligani, concessionnaire Directeur général - France 3 Corse ViaStella - Anne-Marie Leccia, Tarik Khaldi

La 3ème édition du Salon de l'automobile s'est installée pour le week-end à Bastia. 300 véhicules sont exposés sur la place Saint-Nicolas : voitures compactes, berlines 4x4 ou citadines, les modèles en exposition se veulent la vitrine des constructeurs d'un marché en progression. 

Par France 3 Corse ViaStella


Le secteur de l'automobile en France a vu ses ventes progresser en 2016 : +7% pour la vente de véhicules neufs à l’échelle nationale, +5% pour le marché insulaire. L'activité des concessionnaires insulaires se porte plutôt bien.

Si le marché du neuf a progressé, c’est surtout la vente de véhicules d’occasion qui se développe. « Un véhicule qui a déjà subi une première immatriculation va bénéficier d’une remise de prix par rapport à un véhicule neuf, offrant un rapport qualité-prix qui correspond au pouvoir d’achat local », explique un concessionnaire.

185.435 véhicules particuliers sont en circulation en Corse, selon le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer (Au 1er janvier 2016). L’âge moyen du parc automobile insulaire est de 8,5 ans. Et ce sont toujours les véhicules diesel qui restent les plus vendus.

1ère, la Peugeot 208

Dans le top trois des modèles les plus vendus se trouve d’abord la Peugeot 208. C’est aussi le modèle le plus vendu en Corse. Depuis début 2016, 74.727 exemplaires ont été vendus, soit 5% de part de marché. 

C’est ensuite Renault qui s’offre la 2ème place en Corse. Voiture la plus vendue en France l'an dernier (48.176 ventes), la Clio 4 reste l'un des véhicules préférés des Français et s'est écoulée à 80.785 exemplaires depuis début 2016, soit 5,4% de part de marché.

Enfin la Dacia Sandero 2 boucle le podium insulaire. En progression constante depuis trois ans, le modèle de Dacia devrait améliorer son bilan 2015 (39.740 véhicules) et dépasser la barre des 40.000 ventes.

 

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus