Municipales : Julien Morganti lance sa campagne sur Facebook, au moins trois listes de gauche vont se disputer la mairie

Julien Morganti, entouré des membres de sa liste, lance sa campagne pour les élections municipales sur Facebook. / © Capture d'écran Facebook
Julien Morganti, entouré des membres de sa liste, lance sa campagne pour les élections municipales sur Facebook. / © Capture d'écran Facebook

Julien Morganti lance sa campagne pour les élections municipales de mars 2020. Le candidat a lancé "Un futur pour Bastia" via un facebook live, entouré de sa liste. Il y aura au moins trois listes concurrentes de gauche en mars porchain.

Par France 3 Corse Via Stella

Le désormais candidat officiel à la mairie de Bastia a esquivé les canaux traditionnels pour officialiser sa candidature via un Facebook Live. Julien Morganti, derrière un pupitre marqué par son slogan de campagne et entouré par les membres de sa liste, s’adresse face caméra aux habitants de Bastia.

Pendant 6 minutes, il dresse le constat d’une ville "à la croisée des chemins : le déclin ou le renouveau", avant d’exprimer les points majeurs de son futur programme pour Bastia.
 

Morganti fait cavalier seul


Cette annonce officielle intervient dans un contexte d’accélération des déclarations de candidature en vue des municipales de Bastia. Julien Morganti, conseiller municipal Mouvement Corse Démocrate (MCD) et vice-président de la Communauté d’Agglomération de Bastia n’a pas assisté à l’assemblée générale de son parti, le MCD.

Il prend ainsi ses distances avec son mouvement.
Ce n'est pas une première pour lui, arrivé en politique aux côtés d'Emile Zuccarelli au PRG, il choisit François Tatti lors de la rupture de 2014 et intègre l'équipe de Gilles Simeoni dans une union droite-gauche-nationaliste. Puis vient là encore le temps du divorce, avec le MCD il quitte la majorité pour basculer dans l'opposition. 
 

Lors de ce rassemblement, le MCD a choisi de soutenir la démarche de Jean-Sébastien de Casalta, l’avocat vice-président de la Ligue des Droits de l’Homme, candidat depuis un peu plus d’une semaine.
 

Il devrait y avoir au moins trois listes de gauche au premier tour des élections municipales de Bastia, le 15 mars 2020. D’un côté, la liste menée par Jean-Sébastien de Casalta et soutenue par François Tatti, le MCD et la fédération PRG de Haute-Corse, de l’autre celle de Julien Morganti (qui se déclare au-dessus des clivages partisans). Enfin, les communistes viennent d’annoncer leur ralliement à la liste de Jean-Zuccarelli, patron du groupe radical au conseil municipal, qui vient d'annoncer sa candidature.
Municipales 2020 à Bastia : la gauche part divisée
Intervenants - Francis Riolacci, Conseiller municipal communiste Equipe - Pierrick Nannini, Daniel Bansard
 

Esquisse d’un programme


Dans cette courte allocution, le désormais candidat Julien Morganti liste cinq défis auxquels il compte s’attaquer si il est élu maire en mars prochain : la transition écologique, le développement économique, l’éducation et la transmission de l’identité, la citoyenneté et des services publics et les politiques sociales.

Il explique que son programme est centré sur un concept : "ma ville en 15 minutes à pied" sans donner plus de précisions pour le moment.

Enfin, le candidat à la mairie de Bastia prend l’engagement de rester maire tout au long du mandat, tacle adressé à l’ex-maire de Bastia Gilles Simeoni qui a laissé son siège de maire pour enfiler le costume de président de l’exécutif.
 

Sur le même sujet

Manon Lescaut

Les + Lus