Nouvelles mesures anti-covid : à quoi s'attendre ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Bonifay
Olivier Veran, ministre de la santé, et Jean Castex, Premier ministre, assisteront au Conseil de défense, ce lundi 27 décembre à 16 heures.
Olivier Veran, ministre de la santé, et Jean Castex, Premier ministre, assisteront au Conseil de défense, ce lundi 27 décembre à 16 heures. © Thomas Padilla/ MaxPPP

Le Conseil de défense sanitaire se réunit aujourd'hui, et de nouvelles mesures devraient être annoncées dans la foulée pour lutter contre la propagation fulgurante du variant Omicron. On vous en dit plus sur les premières pistes qui se dégagent.

Le passage en 2022 s'avère plus compliqué qu'attendu pour Emmanuel Macron et son gouvernement. La poussée spectaculaire de l'épidémie, en raison d'un variant Omicron extrêmement contagieux, a chamboulé les plans de l'exécutif.

Noël est passé, sans que le président de la République et son Premier ministre ne prennent de mesures radicales. Mais il risque d'en être autrement pour le réveillon du jour de l'An.

Omicron rebat les cartes

Le conseil scientifique réclame en effet plus de fermeté, à travers des mesures coercitives. Il faut dire que les premières projections de la situation en janvier sont alarmantes. Omicron devrait alors devenir majoritaire en France, selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. 

Conséquence, une flambée des cas, jusqu'à 200.000 contaminations par jour selon les projections les plus pessimistes. Ce qui devrait provoquer une tension accrue en milieu hospitalier, et une explosion des arrêts de travail, de l'isolement des cas contact, et de l'absentéisme... Avec des conséquences spectaculaires sur la bonne marche des services publics, des administrations et plus largement des entreprises. Une perspective qui a conduit le Conseil scientifique à parler de "désorganisation possible d'un certain nombre de services essentiels"

Alors le gouvernement est décidé à agir. Et il devrait annoncer aujourd'hui de nouvelles mesures pour limiter la casse...

  • Un couvre-feu le soir du réveillon ? 
    Si le retour à un couvre-feu dans le pays est semble-t-il exclu par Emmanuel Macron, l'idée d'un couvre-feu ponctuel, le soir du réveillon, est en revanche sur la table, pour limiter le nombre de clusters potentiels.
     
  • Assouplissement des mesures d'isolement ? 
    Toute personne testée positive doit rester 10 jours à l'isolement. En ce qui concerne les cas contact, non vaccinés ou ayant des comorbidités, il doit se confiner 7 jours, voire 17 jours si la personne malade avec qui il a été en contact fait partie de son foyer. Le gouvernement pourrait réévaluer ces délais, après examen des dernières données d'hospitalisation et de mortalité sur le variant Omicron. 
     
  • Masque obligatoire en extérieur ?
    La mesure n'est pas vraiment à l'ordre du jour, en tout cas pas de manière généralisée. La décision restera entre les mains des préfets, département par département. 
     
  • Une rentrée scolaire plus tardive ? 
    De nombreux soignants militent pour que l'exécutif tranche le débat dans ce sens, mais cela semble peu probable. En effet, une telle décision ne ferait que compliquer encore la situation dans le monde du travail, avec des parents contraints de trouver des solutions pour garder leurs enfants...
     
  • Un délai réduit avant la dose de rappel ? 
    La Haute Autorité de Santé a fait savoir, le 24 décembre dernier, qu'elle estimait judicieux de ramener le délai d'injection de la dose de rappel à 3 mois. Pour l'heure, ce délai est de 4 mois. 

Et bientôt, le pass vaccinal...

Pas vraiment de bouleversements à attendre de ce Conseil de défense, semble-t-il. Mais cette réunion n'est qu'une nouvelle étape, avant que d'autres mesures soient annoncées dans les prochains jours. Ainsi le pass vaccinal, qui sera examiné mercredi prochain en commission à l'Assemblée nationale, et pourrait entrer en vigueur dès le 15 janvier prochain. 
Une autre piste qui pourrait prochainement être empruntée en France, sur le modèle de nos voisins outre-Rhin. En Allemagne, on appelle ça le régime 2G+. Certains lieux pourraient n'être accessibles qu'aux personnes vaccinées et guéries, mais qui en plus de ce sésame, devront se prévaloir d'un test négatif récent... 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.