• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Benoît Hamon, pas d’avancée sur les dossiers corses

06/03/2017 - Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste à la présidentielle en meeting à Bastia (Haute-Corse) / © YANNICK GRAZIANI / AFP
06/03/2017 - Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste à la présidentielle en meeting à Bastia (Haute-Corse) / © YANNICK GRAZIANI / AFP

En visite en Corse, Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste à la présidentielle, n’a fait aucune annonce sur les questions de co-officialité de la langue corse, de statut de résident ou d’amnistie des prisonniers en cas de victoire, thèmes chers aux nationalistes au pouvoir dans l’île.

Par France 3 Corse ViaStella

"Il y a une forte volonté de la future collectivité unique de Corse de miser sur le développement durable, les énergies renouvelables, la transition énergétique et écologique, cela oblige l’Etat à prendre ses responsabilités pour accompagner ce qui peut être le développement de l’île", a déclaré Benoît Hamon sur le plateau de France 3 Corse ViaStella avant un meeting à Bastia. 


Interrogé sur les thèmes chers aux nationalistes au pouvoir, de reconnaissance de la co-officialité de la langue corse, d'instauration d'un statut de résident pour maîtriser la spéculation foncière et d’amnistie des prisonniers, le candidat du parti socialiste à la présidentielle, n’a fait aucune annonce.

Il faudra demain que dans la nouvelle constitution que je propose, que nous puissions intégrer un statut spécifique qui ouvre la spécificité de dérogation sur le plan fiscal, mais avant que nous ne fassions cela ne sera pas possible.

"Il faut ratifier la charte des langues régionales", a encore ajouté Benoît Hamon, "mais surtout voir de quelle manière nous permettrons non pas un statut de résident, mais une forme de citoyenneté de résidence qui ne ferait pas la différence entre les natifs et ceux qui viennent ici vivre durablement et concevoir les bases sur lesquelles on pourrait envisager une évolution sur le plan fiscal."

"Je suis favorable à une chose, dans le respect strict de l’indépendance de la justice, qu'il soit permis à des détenus de se rapprocher de leurs familles. Cette demande est aujourd’hui légitime", a-t-il encore ajouté avant de tenir un meeting dans la soirée.

Présidentielle 2017 - Benoît Hamon en meeting à Bastia
Benoît Hamon, candidat (Parti Socialiste) à l'élection présidentielle; Emmanuelle de Gentile, secrétaire du Parti Socialiste de Haute-Corse - France 3 Corse ViaStella - Dominique Moret, Frédétric Danesi, Pauline Even

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus