Cet article date de plus de 4 ans

Bernard Giudicelli élu à la tête de la Fédération française de tennis

C'est finalement le président de la ligue corse qui a été élu ce samedi à la tête de la fédération nationale.
Bernard Giudicelli, nouveau président de la FFT
Bernard Giudicelli, nouveau président de la FFT © Maxppp/Jean-Marc LOOS
Il aura fallu attendre la journée pour connaître l'issue du scrutin. C'est finalement le président de la ligue corse, Bernard Giudicelli qui est élu président de la fédération française, avec 51,9% des voix, soit 897 voix contre 831 pour son concurrent. 

Il devient ainsi le 13e président de la fédération nationale, pour un mandat de quatre ans.

Il l'a emporté face à Jean-Pierre Dartevelle, son principal rival après le retrait d'Alexandre Gamblat dans l'après-midi.

Retrouvez l'interview de Laurent Vincensini et Guillaume Leonetti :

durée de la vidéo: 02 min 06
Interview complète de Bernard Giudicelli ©France 3 Corse ViaStella


Bernard Giudicelli, qui fêtera son 59e anniversaire ce lundi, occupait le poste de secrétaire général de la FFT depuis 2013.  Il était également président de la Ligue de Corse depuis 1991.

Il succède à Jean Gachassin, en poste depuis 2009 et qui avait annoncé en mai 2015 qu'il ne briguerait pas un 3e mandat.

La Fédération a annoncé dans un communiqué qu’elle sera désormais administrée par un comité exécutif de 18 membres, qui exercera ses prérogatives sous le contrôle du conseil supérieur du tennis, composé de 32 membres.
Sur ces 32 membres, la liste de Bernard Giudicelli occupera 24 sièges et celle de Jean-Pierre Dartevelle, 8 sièges.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tennis sport élections politique