Borgo : une femme placée en garde à vue à Lyon

Une femme a été placée en garde à vue à la section de recherches de Lyon. Elle aurait été en contact avec l’auteur de l’attaque des deux surveillants du centre pénitentiaire de Borgo hier, vendredi.

Le centre pénitentiaire de Borgo (Haute-Corse)
Le centre pénitentiaire de Borgo (Haute-Corse) © FTVIASTELLA
Selon nos informations, une femme a été placée en garde à vue à la section de recherches de Lyon. Elle aurait entretenu des contacts téléphoniques avec l’auteur de l’agression des deux surveillants du centre pénitentiaire de Borgo depuis un an. C’est à elle que le détenu, signalé comme radicalisé, aurait demandé un couteau.

Cette femme serait originaire de Bourg-en-Bresse et serait arrivée à Bastia samedi dernier. Actuellement, les enquêteurs seraient en train de vérifier si elle s’est entretenue avec l’auteur de l’agression lors d’un parloir. Une rencontre durant laquelle elle aurait pu lui remettre l’arme.

L’enquête devra déterminer les raisons pour lesquelles elle n’a pas été interpellée lors de son arrivée à Bastia. Une conversation téléphonique, faisant référence au couteau, aurait été interceptée par les gendarmes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société faits divers