• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Cap Corse : le grand débat national ne prend pas

La communauté des communes du Cap Corse organisait ce samedi après-midi une réunion citoyenne dans le cadre du Grand Débat National. L'occasion de faire le point sur les doléances des citoyens corses.
 

Par P.S.

Il n'y avait pas foule ce samedi après-midi dans la salle des fêtes de Luri. Une vingtaine de personnes, seulement, a fait le déplacement. Et parmi eux, quatre maires du Cap Corse.  Ils le rappellent : sont là pour écouter, en tant que citoyens et non en tant qu'élus. Pierre Chaubon, maire de Nonza déplore néanmoins le manque de mobilisation des citoyens corses : « nous avons fait la publicité nécessaire. Nous avons fait des communiqués, on a affiché dans toutes les communes du Cap mais effectivement il n’y a pas beaucoup de monde mais je le constate », explique-t-il.
Cap Corse : le grand débat national ne prend pas
Intervenants -Gilbert Santini, animateur de la réunion citoyenne // Michel, retraité, participant à la réunion citoyenne // Catherine, participante à la réunion citoyenne Equipe - Léa Wolber / Daniel Bansard

Plusieurs thèmes sont à l'ordre du jour, mais c'est bien la question de la fracture entre vie publique et  vie politique qui est au centre de la discussion. Le fossé se creuse chaque jour un peu plus. Les citoyens corses semblent se désintéresser de ce Grand Débat national.

« Je suis très contente que les citoyens participent mais je ne crois pas qu’on sera au final écoutés par les élus », reconnaît Catherine, une des participantes.

Le débat aura duré presque 3h, Une nouvelle réunion citoyenne est programmée au même endroit le 23 février. Les organisateurs espèrent réunir plus de monde.


 

Sur le même sujet

ITW - Eugénie Bogdanova, Réceptionniste saisonnière

Les + Lus