• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La cour d’appel de Bastia condamne le domaine de Mesincu à détruire son restaurant de plage 

Cap Corse - La terrasse du restaurant de l'hôtel le Misincu, le 18 août 2017 / © U Levante
Cap Corse - La terrasse du restaurant de l'hôtel le Misincu, le 18 août 2017 / © U Levante

Le 24 janvier dernier, la cour d’appel de Bastia a confirmé la condamnation des propriétaires de la résidence de luxe Mesincu à Cagnano de détruire le restaurant de plage de leur complexe. L’association de défense de l’environnement U Levante était partie civile. 

Par France 3 Corse ViaStella

C’est un dossier emblématique d’occupation illégale du littoral. Déjà condamnés en 2017, les propriétaires de la résidence de luxe Mesincu avaient fait appel de leur condamnation à détruire leur restaurant de plage. Un restaurant érigé sans autorisation et sans permis de construire sur la plage de Cagnano dans le Cap Corse. 
 

Décision de première instance confirmée


Le 24 janvier dernier, la cour d’appel de Bastia a confirmé le jugement de première instance. L’association de défense de l’environnement U Levante s’était portée partie civile dans le dossier.


 

Sur le même sujet

Opération « Recrut’Day », nouvelle façon de recruter des employés saisonniers

Les + Lus