Nonza : la peinture comme pont culturel entre le Japon et la Corse

© Christian Giugliano/FTVIASTELLA
© Christian Giugliano/FTVIASTELLA

« Pont des Arts » est un collectif de peintres japonais. Depuis 20 ans, il parcourt le monde à la recherche de nouvelles inspirations. Cette année, le groupe a choisi la Corse. Quatre artistes ont passé une semaine dans le Cap Corse, pour créer de nouvelles œuvres. 

Par France 3 Corse ViaStella

Tous les matins, quatre peintres japonais arpentent les ruelles du village de Nonza. Ils font le d'images, d'odeurs, de nouvelles sensations. Les plasticiens font partie du collectif d’artistes peintres japonais « Pont des Arts » et parcourent le monde depuis 20 ans à la recherche de nouvelles inspirations.

Cette année, les peintres ont choisi la Corse, et plus précisément le Cap Corse. Leur but : peindre ce qu'ils n'auraient jamais pu peindre ailleurs. « On crée différemment chez soi et à l’étranger. Car l’histoire, les paysages et les gens sont différents. Ici, les gens du village me disent bonjour en français ou en corse tous les matins. Rien que ça, ça m’inspire », constate Soshin Okumura, artiste peintre.


Nonza : la peinture devient un pont culturel entre le Japon et la Corse
Intervenants : Soshin Okumura, Artiste-peintre ; Jean-Paul Mattei, Conseiller municipal de Nonza. Reportage : Bonifay Sébastien ; Giugliano Christian ; Louche Anne-Laure.


« Ca a été extrêmement fructueux »


Les œuvres que les artistes ont réalisées en Corse partiront bientôt au Japon. Mais avant, une exposition leur sera consacrée à Nonza. Elle permettra aux habitants de les découvrir.

Grâce à cette résidence, l’art devient un pont entre les deux îles, les cultures, mais aussi entre les hommes. « Nous ne parlons pas forcément le japonais au village donc ça a été un petit peu difficile. Mais on a pu échanger avec les personnes qui étaient ici sur leur manière de voir les paysages, sur la manière de travailler. Et ça a été extrêmement fructueux et intéressant », indique Jean-Paul Mattei, conseiller municipal de Nonza.

À travers d’une dizaine d’huiles, de dessins et d’aquarelles, c’est le regard de quatre artistes venus du bout du monde qui se dévoile. Tous ont saisi Nonza et le Cap Corse comme chacun les connait, mais comme personne ne les avait jamais vus.



A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus