• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Cavall'In Festa: le Far West à Corte

Carla Malatesta au coeur de l'épreuve du Barrel racing / © Viastella
Carla Malatesta au coeur de l'épreuve du Barrel racing / © Viastella

Les sports équestres à l'honneur pour la 27ème édition de Cavall'in Festa. A côté des concours et championnats officiels, la manifestation est aussi l'occasion de découvrir des disciplines méconnues d'équitation western... 

Par Sébastien Bonifay

Des chapeaux, des cris et des chevaux. 
Pour un peu, on se croirait au Texas, à quelques minutes d'assister à un rodéo. 
Et pourtant on est à Corte, à cavall'In Festa. 

Mais ici il n'y a pas que les looks qui rappellent les Etats-Unis. 
Les épreuves aussi viennent directement des grands espaces du Far West. 

 
Trier le bétail, à cheval, demande un vrai savoir-faire / © viastella
Trier le bétail, à cheval, demande un vrai savoir-faire / © viastella
 

Certains des cowboys présents s'adonnent au tri du bétail


Une tradition qui vient de loin.
Pour promouvoir cette discipline sportive, ils ont créé une association, l'ACET Western. Elle compte aujourd'hui une quarantaine de membres.

Des membres qui sont partis se mesurer à d'autres cavaliers, sur le continent ou en Belgique, pour parfaire leurs techniques.

Et le tri du bétail, qui, à l'origine, était un travail d'équipe pour les ranchers qui convoyaient le bétail, a créé des liens. 

Alors les continentaux et les belges, ce week end, ont fait le chemin inverse, pour rendre la pareille aux insulaires, et participer au concours...

 

© Cavall'In festa
© Cavall'In festa

 

Une autre discipline, le Barrel Racing


C'est une épreuve emblématique des rodéos.
Une sorte de course contre la montre, où le cavalier doit enchaîner le plus rapidement possible un parcours autours de trois barils positionnés sur la piste. 

 

Le Barrel racing, une épreuve de vitesse et de précision / © Viastella
Le Barrel racing, une épreuve de vitesse et de précision / © Viastella


Cavall'In Festa veut mieux promouvoir le Barrel Racing sur l'île.
C'est ce que nous raconte Carla, véritable fusée sur son cheval:
 

En corse y a pas beaucoup de gens qui font du Barrel. Il n'y a pas beaucoup de concours, et c'est compliqué de s'entraîner. Il faut beaucoup partir. En Italie par exemple, où il y a un très haut niveau. C'est compliqué d'arriver à leur niveau à eux! s'amuse la cavalière

 

Dumè Querci, champion d'Europe junior, s'apprête à prendre le départ / © viastella
Dumè Querci, champion d'Europe junior, s'apprête à prendre le départ / © viastella


Des difficultés liées au manque de structures


Certains sont même obligés de partir sur le continent pour s'entraîner.
C'est le cas du jeune Dumè Querci, champion d'Europe Junior 2019:
 

Je m'entraîne beaucoup pas loin de Marseille, et beauoup plus rarement en Corse parce qu'il ny a pas de chevaux spécialement destinés au Barrel. Alors je pars tous les quinze jours. 


Avec plus de 3000 licencié en équitation, la filière se porte plutôt bien en Corse.

En partie grâce à la diversité de l'offre, où ces petites disciplines ont toute leur place à prendre.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec Anna-Livia Donati, Santa di u Niolu

Les + Lus