Agression sur des adjoints de sécurité, deux hommes placés sous mandat de dépôt

Illustration - / © C.GIUGLIANO / FTVIASTELLA
Illustration - / © C.GIUGLIANO / FTVIASTELLA

En fin de journée ce vendredi, 2 des 3 hommes soupçonnés d'être impliqués dans l'agression de 3 adjoints de sécurité le 9 septembre à la Santa di u Niolu ont été placés sous mandat de dépot, en attendant leur comparution immédiate devant le Tribunal Correctionnel de Bastia lundi 18 septembre à 15h.

Par France 3 Corse ViaStella

Les agresseurs présumés sont poursuivis pour violences volontaires en réunion sur une personne dépositaire de l'autorité publique. Ils comparaîtront lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Bastia. Le parquet a demandé leur placement en détention. 

Le 9 septembre, trois adjoints de sécurité du commissariat de Bastia s'étaient rendus à titre privé à la Santa di u Niolu, lorsque vers 1 heure du matin plusieurs personnes les ont roués de coup et légèrement blessés, ont rapporté les gendarmes. 

Ils ont pu être extraits de la foule grâce à l'intervention d'une brigade locale de gendarmerie qui avaient été alertée. Les agresseurs ont pris la fuite et étaient encore recherchés dimanche à la mi-journée. L'un des adjoints de sécurité aurait été reconnu par un individu qui aurait demandé à deux de ses amis de les agresser.

Les fonctionnaires se sont vus prescrire trois et huit jours d'interruption totale de travail (ITT).
 

Sur le même sujet

Pour Jacques Casamarta, Jean-Luc Mélenchon est responsable du faible score de la gauche

Près de chez vous

Les + Lus