• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : comment se sont déroulés les contrôles routiers de la nuit du Nouvel an ?

Contrôles routiers lors de la nuit de la Saint-Sylvestre en Corse.
Contrôles routiers lors de la nuit de la Saint-Sylvestre en Corse.

Dans la nuit du 31 au 1er janvier, les gendarmes déployés sur l’île ont constaté peu de conducteurs positifs aux stupéfiants et à l’alcool. Les automobilistes s’organisent pour assurer la sécurité sur les routes.
 

Par P.S.

Sur les routes, certains automobilistes ont décidé de prendre de bonnes résolutions dès les premières heures de la nouvelle année.

Malgré les contrôles routiers soutenus, seulement quelques tests d'alcoolémie et de stupéfiants ont été positifs.

Selon la gendarmerie, c'est le fruit d'un travail de prévention tout au long de l'année. Et de bonnes habitudes.
Corse : comment se sont déroulés les contrôles routiers la nuit du Nouvel an ?
Intervenants -Capitaine Perrot, gendarmerie // Général Plays, gendarmerie Equipe - Lionel Luciani / Josephine Kloeckner

« On a vu différents types de transports ce soir, relate un capitaine de gendarmerie, le Sam ça existe toujours, ça fonctionne bien. On a vu également beaucoup de taxis, individuels ou collectifs. Et des parents qui viennent chercher les jeunes pour les ramener à la maison. »
 

Plus de 150 gendarmes sur le terrain

Tout au long de la nuit, de 3h à 8h du matin, 11 postes fixes de contrôles ont été mobilisés en Corse-du-Sud, 13 en Haute-Corse. En tout 150 gendarmes étaient sur le terrain.

Des effectifs complétés par des brigades cynophiles afin de détecter un potentiel transport de marchandise suspecte.

 « On privilégie des postes de contrôle sur les axes les plus fréquentés, qui se situent aux abords des villes et entre les centres où on trouve des établissements de nuit ouverts et au niveau des principales agglomérations », commente un général de gendarmerie.

Pour le réveillon, les usagers ont été prudents. Peu d'accident. Une nuit qui ne reflète pas la réalité des routes en Corse. En 2018, 29 personnes ont trouvé la mort au volant.
 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus