Centuri : un juge d'instruction sur un terrain tendu

© ViaStella
© ViaStella

Un juge d'instruction s'est rendu à Centuri ce mardi dans le cadre d'un dossier de soupçon de détournements de fonds publics, de prises illégales d’intérêt, de favoritisme et de faux et usage de faux sur la commune.
 

Par France 3 Corse ViaStella

Le juge d'instruction Thomas Meindl s'est rendu ce mardi à Centuri dans le cadre d'un dossier de soupçon de détournements de fonds publics, de prises illégales d’intérêt, de favoritisme et de faux et usage de faux sur la commune.
Centuri : un juge d'instruction sur un terrain tendu
Intervenants - Maître Eric Morin, avocat de Joseph Micheli // David Brugioni, maire de Centuri Equipe - Jean-André Marchiani, Damien Lefauconnier

Le maire de Centuri, David Brugioni, partie civile dans le dossier assistait à ce déplacement en présence de son avocat.

L'ancien maire Jospeh Micheli, placé sous le statut de témoin assisté, était également sur place.

Aucune décision ne sera rendue car il s'agit d'un élément de l'instruction.

David Brugioni, maire de Centuri, a accusé l'ancienne municipalité d'opérations illégales sur des marchés publics. Des plaintes croisées ont été déposées entre le maire actuel et son prédécesseur, désormais membre de l'opposition municipale.

 

Sur le même sujet

Manon Lescaut

Les + Lus