• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse - L'appellation AOC Patrimonio fête ses 50 ans

Corse - L'appellation AOC Patrimonio fête ses 50 ans / © FTVIASTELLA
Corse - L'appellation AOC Patrimonio fête ses 50 ans / © FTVIASTELLA

Cette année, l'appellation AOC Patrimonio fête ses 50 ans. Depuis, la réputation de Patrimonio n'a pas faiblie : le domaine ne cesse d'attirer de nouveau viticulteurs et son vin conserve une excellente renommée... qui s'étend de plus en plus à l'international.

Par France 3 Corse ViaStella

Pour Lionel Wojcik, le vin corse est une passion familiale. Lorsqu'il décide de lancer son exploitation il y a deux ans, aucune hésitation : ce sera à Patrimonio.

"L'appellation « Vin de Patrimonio » reste une appellation assez forte que cela soit au niveau national ou sur la Corse tout simplement," indique le jeune vigneron, diplômé de la Faculté d'Œnologie de Bordeaux.

Aujourd'hui, le blanc de Patrimonio se vend très bien, jusqu'à souffrir de ruptures de stock. Le rouge, lui, reste la couleur historique du domaine de Lionel Wojcik, sur les coteaux de Poggio d'Oletta et ne déçoit jamais les amateurs.

"A l'image des vins de Patrimonio, on a sur cette cuvée, un vin qui, dès qu'il pénètre en bouche, donne tout son caractère, sa force, sa puissance", analyse Raphaël Pierre-Bianchetti, vice président de l'Association des Sommeliers de Corse.

Intervenants - Lionel Wojcik, viticulteur; Raphaël Pierre-Bianchetti, sommelier; Marie-Françoise Devichi, vice-présidente de l'appellation AOC Patrimonio. Equipe - Perrine Ketels, Guillaume Leonetti.

La qualité des vins de Patrimonio est de plus en plus reconnue à l'international : ces 20 dernières années, Patrimonio est passé d'un marché local et touristique à l'export. Parmi les principaux importateurs : la Belgique, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, le Japon et la Chine.

"C'est un vin très particulier que l'on ne retrouve qu'ici, donc les gens ont envie de découvrir à travers nos vins, l'île et toutes les saveurs de la Corse", explique Marie-Françoise Devichi, vice-présidente de l'appellation AOC Patrimonio.
 
Il y a 20 ans, la part de l'export dépassait à peine les 5%. Depuis, elle a été multipliée par 6.

A lire aussi

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus