En Corse, le concours de professeur des écoles est plus sélectif que l’entrée en deuxième année de médecine

Illustration. / © Maxppp
Illustration. / © Maxppp

Alors que certaines académies ne trouvent pas tous les candidats dont elles ont besoin pour devenir professeur des écoles, celle de Corse renvoie 90% de ceux qui postulent, faute de postes disponibles.

Par France 3 Corse ViaStella

Que ceux qui veulent s’inscrire au concours de professeur des écoles 2017 le sachent : les places sont chères. En 2016, seuls 9,8% de ceux qui ont postulé ont réussi le concours externe pour enseigner en école maternelle ou élémentaire.

90% ratent le concours

Une sélection plus rude que pour entrer en deuxième année de médecine (18% de réussite en 2016), comme le montre LeMonde.fr.
Dans une infographie, le site répertorie les académies et leur taux de réussite. Les académies de Créteil et de Versailles n’arrivent pas toujours à recruter tous les enseignants dont elles ont besoin mais dans les îles de France, la sélection est drastique : 14,5 % en Guadeloupe ; 17,3 % à La Réunion et 18,8 % en Martinique.

En 2016 en Corse, seuls 14 postes de professeurs des écoles étaient disponibles, il y a eu autant d’admis au concours, alors que 143 personnes postulaient. En comparaison, l’académie de Créteil recherchait 1635 enseignants.

Le salaire, on s’en doute, est moins important que celui d’un médecin débutant et commence à 1300€. Pour ceux qui, malgré tout, voudraient postuler pour devenir professeur des écoles, les inscriptions se déroulent jusqu’au 13 octobre.

Sur le même sujet

Les + Lus