• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

12 apprentis corses se préparent à la finale nationale des Olympiades des métiers

© Franck Rombaldi / FTVIASTELLA
© Franck Rombaldi / FTVIASTELLA

La finale nationale des Olympiades des métiers qui regroupe les meilleurs apprentis de France se déroulera à Caen le 28 novembre prochain. 12 jeunes apprentis insulaires participeront aux épreuves dans de nombreuses disciplines. Pour le moment, c’est l’heure de l’entraînement. 

Par France 3 Corse ViaStella

Le 28 novembre prochain, la finale nationale des Olympiades des métiers se déroulera à Caen. Des candidats insulaires seront de la partie. 

Morgane, 17 ans, en troisième année de CAP coiffure, s’entraîne chaque jour. Elle sera la seule représente corse de sa discipline. Durant le concours, elle aura six épreuves de deux heures à valider

Pour sa formatrice, participer à ce genre de concours est plus que bénéfique pour son apprentissage. « Tout ce qu’elle voit, elle ne le verrait pas en salon. Ces techniques et ces astuces, qu’elle voit sur des coupes homme ou sur des coupes femme, vont l’emmener beaucoup plus loin dans son métier », explique Vanessa Burelli, formatrice CFA de Corse-du-Sud.


Trouver un emploi plus facilement


Marta, elle, est aux fourneaux. À Caen, elle devra composer deux entrées, deux plats et deux desserts. La jeune femme a voulu retenter sa chance après une première participation. Objectif : parfaire son travail. « C’est beaucoup de concentration, il faut que ça soit parfait », indique-t-elle. 

 
12 jeunes apprentis corses se préparent à la finale nationale des Olympiades des métiers
Intervenants - Morgane, Apprentie en coiffure ; Vanessa Burelli, Formatrice CFA Corse du Sud ; Marta, Apprentie en cuisine ; Emmanuel Lajou, Formateur CFA Corse du sud ; Philippe Désiré Directeur CFA Corse du sud Equipe - Pierre Simonpoli ; Franck Rombaldi ; Jean-Jérôme Delsol.


Participer à ce type de concours permet aussi de trouver un emploi plus facilement. « Tous ceux qui sont partis sur des Olympiades n’ont aucun mal à trouver une activité après. Ils restent généralement dans le métier qu’ils font parce qu’ils y mettent beaucoup de passion », souligne Philippe Désiré, directeur CFA de Corse-du-Sud. 

En tout, ils seront 12 à représenter la Corse à la fin du mois de novembre. À la clef : une participation à l’épreuve internationale en Russie. 




 

Sur le même sujet

12 jeunes apprentis corses se préparent à la finale nationale des Olympiades des métiers

Les + Lus