12 mises en examen pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs

Corse - Trois personnes mises en examen pour blanchiment d'argent en bande organisée / © FTVIASTELLA
Corse - Trois personnes mises en examen pour blanchiment d'argent en bande organisée / © FTVIASTELLA

Ce lundi matin Jacques Mariani, figure du grand banditisme en Corse, a été interpellé à la Baule ainsi que 10 autres personnes en Corse et à Marseille. Un coup de filet qui en rappelle un autre en début de semaine dernière qui a conduit ce lundi à 12 mises en examen. 

Par France 3 Corse ViaStella

C'est à son domicile de la Baule, en Loire Atlantique, que Jacques Mariani a été arrêté ce lundi matin par les policiers de la Brigade nationale de lutte contre la criminalité organisée Corse.

Condamné en 2008 à 15 ans de réclusion criminelle pour assassinat, cette figure du grand banditisme insulaire avait été remis en liberté il y a moins d'un an.

12 mises en examen pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs
Reportage : ROMANI Marianne ; ROMBALDI Franck ; BERNARDINI Fabien.


À 52 ans, Il purge le reste de sa peine sous surveillance électronique. Il est aujourd'hui soupçonné d'extorsion de fonds sur des commerces bastiais. Cette affaire a donné lieu à dix autres interpellations ce lundi matin, notamment à Bastia, Porto Vecchio ou encore Marseille.

Un coup de filet qui en rappelle un autre. La semaine dernière 12 personnes ont été placées en garde à vue.

Éventuel placement en détention


Déférées ce lundi devant le juge d'instruction de la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille.  Ces individus ont tous été mis en examen pour trafic de stupéfiant en bande organisée et association de malfaiteurs. Ils sont actuellement présentés à un juge des libertés pour un éventuel placement en détention.

Parmi eux figurent Christophe et Richard Guazzelli. Les fils de Francis Guazzeli, l'un des fondateurs de la « Brise de mer » assassiné en novembre 2009. Ainsi que Ange-Marie Michelosi et Christophe Andreani.

Selon des sources policières, à travers ces vagues d'arrestations, les enquêteurs de la PJ pourraient aussi s'interesser à un autre dossier ouvert plus récemment : les assassinats de Jean Luc Codaccioni et Tony Quilichini.

Les deux hommes, fichés au grand banditisme ont été tués le 5 décembre dernier à l'aéroport de Bastia. Un coup de tonnerre qui a secoué le milieu corse.


A lire aussi

Sur le même sujet

Eccu'numia – Sports et loisirs, des marchés pleins de promesses

Les + Lus