• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

ARS : L'heure de préparer la rentrée a sonné

Océane et sa mère préparent la rentrée / © viastella
Océane et sa mère préparent la rentrée / © viastella

La sonnerie n'a pas encore retenti mais la rentrée des classes est déjà là. Hier, le versement de l'Allocation de Rentrée Scolaire a débuté, et pour les plus prévoyants, l'achat de fournitures également. En Corse, l'aide représente 7 millions d'euros.  

Par Sébastien Bonifay

La rentrée scolaire, ce n'est pas pour tout de suite, mais mieux vaut prendre de l'avance. 
Alors, de 5 à 18 ans, on se presse déjà dans les rayons des supermarchés et des papeteries. 
 
Les fournitures s'accumulent, et la facture augmente / © viastella
Les fournitures s'accumulent, et la facture augmente / © viastella

C'est une manière d'éviter les déconvenues de dernière minute, ou une éventuelle rupture de stock du crayon papier HB absolument vital à la réussite scolaire du gamin. 

Mais également une sorte de préparation psychologique à la fin des vacances, selon Agnès : "J'ai horreur de faire les courses mais là, c'est pour accompagner le petit, bien sûr. C'est un moyen de rendre ludique la rentrée scolaire. Et ce n'est pas simple, il y aussi beaucoup de stress..."
 

Agnès et son fils, au moment du passage à la caisse / © viastella
Agnès et son fils, au moment du passage à la caisse / © viastella


Les colles, les paires de ciseaux, et les feuilles perforées, bof. Ce n'est pas franchement ludique. 
En revanche, devant les rayons des agendas, des trousses ou des classeurs, où peuvent s'afficher des héros de films, de dessins animés, ou des stars de la chanson et du cinéma, y a du monde.
Et ça, pour le porte-monnaie, c'est redoutable.

Acheter sans se déplacer, c'est résister aux achats d'impulsion

De plus en plus, les achats de la liste de rentrée se font d'une manière plus moderne, et moins contraignante. 
De loin, et par procuration. 
 

L'allocation de rentrée scolaire, qui aide les parents aux revenus modestes à payer cartables et autres fournitures, est généralement versée le 20 août / © LAURENT THEVENOT / MAXPPP
L'allocation de rentrée scolaire, qui aide les parents aux revenus modestes à payer cartables et autres fournitures, est généralement versée le 20 août / © LAURENT THEVENOT / MAXPPP


C'est le cas dans cette papeterie, comme nous l'explique Stéphane Mayeur, son responsable, qui reçoit et distribue les mails et les SMS qu'il reçoit à ses employés : "la personne nous envoie la photo de la liste scolaire, elle nous indique si c'est un garçon ou une fille, et elle nous explique ce qu'elle veut."
Quelques jours plus tard, elle viendra récupérer sa commande. 

Un cartable, c'est entre 40 et 50 euros. Minimum.

Le budget moyen, par élève, c'est entre 120 et 150 euros. Sans compter le cartable, qu'il faut changer tous les ans, au gré de la mode, si l'on n'est pas raisonnable, comme Océane, la fille de Véronique Sialelli, qui pousse un caddie rempli de fournitures dans les allées d'un hyper-marché ajaccien. "Ma fille garde celui de l'année dernière. Il est encore nickel donc elle le garde. Et mon fils, lui, ne s'est pas encore décidé. Un cartable, en général, c'est 40 à 50 euros minimum."
 

allocations scolaires
Equipe - LUCIANI Lionel LOIGEROT Sylvie BERNARDINI Fabien Archives

 

L'allocation de rentrée scolaire en Corse


Sur l'île, 7 millions d'euros en tout vont être versés par la Caisse d'Allocation Familiale, pour aider les familles à faire face à ces dépenses. 
 

9 771 enfants sont concernés en Haute-Corse, 7 767 en Corse-du-Sud.
 
© Viastella
© Viastella

Selon l'âge des enfants, du primaire au lycée, les familles toucheront entre 350 et 400 euros par enfant. 

Pour en bénéficier, il ne faut pas dépasser un certain plafond de ressources déclarées. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus