“Les autres en Corse”, un livre sur la question du racisme et de l'identité

Liza Terrazzoni est chercheuse en sociologie. Elle publie "Les autres en Corse : Pour une sociologie des relations interethniques", résultat d'une enquête sociologique menée dans les années 2000 sur les logiques d'exclusion du point de vue des "relations interethniques".
 

Par France 3 Corse ViaStella

"Maghrébin", "étranger", "Corse"… Pour Liza Terrazzoni, sociologue à l'EHESS, ces catégories ont émergé dans la société insulaire et organisent en partie les rapports sociaux. Une observation qu'elle tire à la fois d'une enquête sociologique menée dans les années 2000 en Corse et de l'histoire de l'île : "Il faut accepter, à mon avis, l'idée que les identités, les peuples soient en permanente évolution", explique-t-elle lors d'une rencontre.

Qui sont les "autres" et qui se définit comme "nous", les "Corses" ?

Liza Terrazzoni - Les autres en Corse

"L'histoire de communauté de destin vient un peu bousculer la notion de peuple. C'est une notion qui est extrêmement compliquée en Corse mais aussi partout en France, en Europe, etc. C'est comment on définit le peuple. Est-ce qu'on le définit parce qu'on partage une identité commune ou est-ce qu'on le définit parce qu'on partage un projet politique commun ?", interroge Liza Terrazoni.

Nationalisme et identité

L'ouvrage interroge les liens entre racisme et nationalisme. Pour l'auteure, la mise en exergue de l'identité corse, qui serait "menacée" et "minorisée", peuvent servir de support à des formes d'oppression des immigrés et de leurs descendants.

"Il n'y a pas de spécificité en Corse sur nationalisme= racisme et d'ailleurs ce n'est pas du tout l'idée défendue dans le livre", précise-t-elle. Avant de poursuivre : "Maintenant que les nationalistes sont là, que la société corse a l'air engagée sur cette route-là, je pense que c'est extrêmement important de débattre des notions qui sont utilisées dans les discours politiques et de voir les effets que ça peut avoir sur certaines personnes."
Les "autres" en Corse : un livre sur la question du racisme et de l'identité en Corse
Intervenants -Liza Terrazzoni, auteure "Les Autres en Corse" // Blandine Tchamou, doctorante en Sciences de l'éducation à l' Unviersité de Corse Equipe - Marie Christiani / Camille Saiseau

Pour l'auteure, "dans la notion même de nation, il y a ces deux éléments qui sont toujours en tension : le peuple défini de manière identitaire et le peuple défini de manière politique, civique. Dans l'histoire des nationalismes, il y a toujours un moment où c'est la définition identitaire ou la définition politique qui va prendre le pas sur l'autre. Et en Corse, on a connu ça ces dernières années, c'est que ce qui fait consensus, c'est une définition identitaire du peuple. Il y a la communauté de destin, certes. Sauf que pour l'instant on n'arrive pas vraiment à la mettre en œuvre. Et je pense que c'est lié au fait que pour l'instant le projet politique autour de la notion de nation est encore un peu faible. Et du coup, pour faire nation, on se raccroche à cette définition identitaire du peuple. A mon avis, là est le danger, parce qu'à partir du moment où on commence à définir un peuple quasiment uniquement en fonction de son identité, on s'engouffre très rapidement [...] Parce que la question se pose : qui est Corse qui qui ne l'est pas ? Qui on fait rentrer dedans, qui on exclut ?"

Avec 9% de la population insulaire de nationalité étrangère, la sociologue voit dans la Corse un lieu d'observation privilégié.
Liza Terrazzoni, une sociologue dans la cité

 

"C'est un livre que je propose avec toutes les polémiques, tous les désaccords, tous les accords qu'il peut y avoir autour et aujourd'hui je suis prête à entrer dans le débat", conclu-t-elle dans un entretien.

 

Les autres en Corse
Liza Terrazzoni
Albiana 2019
16,5 x 24 cm - 248 pages
ISBN 9782824109381
20,00 €

Sur le même sujet

François-Frédéric Navarra vainqueur de la 16e édition du rallye du Nebbiu

Les + Lus