• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Faits Divers: un batelier assassiné à Bonifacio

C'est au coeur du port de Bonifacio que Paul Rocca a été pris pour cible, aux environs de 8h30 / © Pierre Simonpoli
C'est au coeur du port de Bonifacio que Paul Rocca a été pris pour cible, aux environs de 8h30 / © Pierre Simonpoli

Les faits se sont déroulés aux environs de 8h30. Paul Rocca, connu des services de police, était âgé d'une cinquantaine d'années. Son frère, François Rocca, avait été tué par arme à feu en avril 1999. L'enquête a été confiée à la juridiction inter-régionale spécialisée de Marseille. 

Par Sébastien Bonifay

La matinée débutait, et les touristes on été pour le moins surpris quand les coups de feu qui ont retenti, à quelques mètres à peine. 

Paul Rocca, âgé de 52 ans, se trouvait à proximité de l'office du tourisme.
Il a été touché par deux tirs, vraisemblablement de chevrotine, et a tenté de se réfugier dans l'un des bateaux de sa société.

 
Les secours sont intervenus sur ce bateau pour prodiguer les premiers soins et tenter de réanimer Paul rocca / © DR ViaStella
Les secours sont intervenus sur ce bateau pour prodiguer les premiers soins et tenter de réanimer Paul rocca / © DR ViaStella


Les pompiers et le Samu ont tenté de lui porter secours sur place. 
Mais la victime est décédée à la suite de ses blessures. 

 
ARCHIVES Paul Rocca interrogé à notre micro en mai 2018, à l'approche de la saison touristique / © Viastella
ARCHIVES Paul Rocca interrogé à notre micro en mai 2018, à l'approche de la saison touristique / © Viastella
 

Eric Bouillard, procureur de la République d'Ajaccio, était sur les lieux en fin de matinée.
Il a apporté de premiers éléments au micro de Pierre Simonpoli:
 

La victime appartenait à une famille qui avait été au sein d'une guerre qui avait opposé les bateliers à Bonifacio. 

 

En 1999, il y a 20 ans presque jour pour jour, François Rocca, le frère de Paul, lui aussi batelier, avait également été assassiné. 

Alors âgé de 40 ans, il avait été abattu par des tirs de chevrotine dans la tête et au thorax.
Les affrontements, alors, se répétaient au sujet des promenades en mer à Bonifacio et dans les environs.

 

 

On sait que c'est un enjeu depuis longtemps, et il est possible que les faits de ce matin aient un lien avec ces enjeux. Mais il est trop tôt pour le dire. 
Il est toujours à craindre que l'on ait ce type de reprise d'hostilités entre des clans qui sont connus, et la priorité va être donnée très vite à l'identification des auteurs.

Eric Bouillard, procureur de la République

 

 

Paul Rocca, lui, avait été condamné en 2016 à trois ans de prison ferme pour extorsion en bande organisée. 
Une affaire qui avait mis en lumière une nouvelle fois les tensions et les rivalités entre les bateliers bonifaciens...

L'enquête se poursuit avec la recherche de témoins. 
A cette heure matinale, il y avait déjà pas mal de touristes sur les quais, et sur les bateaux.

Un homme, vraisemblablement le tireur, a été aperçu montant dans une voiture conduite par un autre homme. 
Un véhicule a été retrouvé brûlé dans les environs. 

Il est encore trop tôt pour relier cette découverte à l'affaire. 

 

Sur le même sujet

Une étude pour analyser l’impact de l’activité humaine sur l’écosystème marin ajaccien

Les + Lus