• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Catalogne : la mise en scène macabre qui vise Carlès Puigdemont

© Capture d'écran Twitter
© Capture d'écran Twitter

En Espagne, Andalousie, lors d'un défilé à l'occasion des fêtes pascales, un "faux" Carlès Puigdemont, leader Catalan, a été pendu, brûlé et fusillé.
Cette scène de mise à mort, partagée sur les réseaux sociaux, a fait vivement réagir en Corse.

Par Jean-André Marchiani

La scène se déroule dans un petit village d'Andalousie, en Espagne, au beau milieu des célébrations pascales.

On y voit des individus, au milieu d'un cortège, porter un mannequin ressemblant à Carles Puigdemont, le pendre, le brûler et enfin lui tirer dessus au fusil, à plusieurs reprises.

En Espagne, la vidéo a rapidement fait le tour d'internet, où règne l'indignation.

 


Une vague de réactions en Corse

Sur l'île, de nombreux messages de soutien à l'ancien président de la Generalitat se sont succédés, venant notamment de la majorité territoriale.
C'est le cas notamment de Gilles Simeoni, ou de Jean-Guy Talamoni, respectivements président du conseil exécutif de Corse, et président de l'assemblée de Corse.

 
 
 



Carles Puigdemont réagit... et répond en corse


Le principal intéréssé a lui aussi réagi sur Twitter, répondant même directement aux différents messages venus de Corse.
 


Cet incident intervient dans un contexte particulier, alors que Carles Puigdemont, leader de l'indépendantisme catalan et installé en Belgique depuis sa destitution, a annoncé il y a une dizaine de jours, sa candidature aux élections européennes.
 

Sur le même sujet

S'engager comme pompier volontaire, portraits

Les + Lus