Ce qu'il faut retenir des élections territoriales en chiffres

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Les nationalistes corses ont remporté dimanche, malgré une abstention record, une victoire historique aux élections territoriales qui leur donne les clés de la nouvelle collectivité territoriale unique. Ce qu'il faut retenir de ces élections territoriales en chiffres, c'est par ici. 

Par France 3 Corse ViaStella

Un électeur sur deux seulement s'est déplacé pour ce scrutin, qui intervenait deux ans seulement après la dernière élection territoriale qui avait déjà porté les nationalistes au pouvoir: la participation s'est établie à 52,6%, contre 67% en décembre 2015. Mais proportionnellement, le score des nationalistes s'est aussi envolé de 35,34% en 2015 à 56,46 en 2017.

Autre grand constat, la disparition de la gauche. Ni le PS, ni le PRG --dominant notamment en Haute-Corse pendant des années dans le sillage de l'ex-député Paul Giacobbi, retiré de la vie politique depuis ses ennuis judiciaires-- n'avaient présenté de listes à ces élections.  L'extrême droite, bien que présente au premier tour, ne franchi pas le seuil des 7% pour se maintenir au second tour. 

Territoriales - Ce qu'il faut retenir des élections territoriales en chiffres

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Économie : augmentation de l’activité des sociétés insulaires

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés