Les chiffres clés de l’agriculture insulaire

Illustration / © France 3 Corse ViaStella
Illustration / © France 3 Corse ViaStella

Des producteurs insulaires seront présents cette année au salon de l’agriculture, la plus grande ferme du monde. L’exposition est considérée comme une véritable vitrine des productions des différentes régions. Quelles sont les productions phares de l'île et que pèse ce secteur ?

Par France 3 Corse ViaStella

Si la Corse dispose de la plus petite surface agricole de France métropolitaine, la région se caractérise par la présence de nombreuses filières de production.

L’agriculture et l’agroalimentaire représentent 5,3% de l’emploi régional, c’est plus que la moyenne nationale qui s’élève à 5,1%. Au total, 2 626 exploitations sont recensées dans l’île, les deux tiers sont à orientation animale.


Troisième rang français en bio


Sur le plan de l’agriculture biologique la Corse fait figure de bonne élève. Plus de 7% de la surface agricole utile est cultivée en bio ce qui place l’île au troisième rang français. Autre atout insulaire, l’appellation d’origine protégée, fleuron de l’agriculture. Dans la filière brocciu, 392 producteurs sur 568 sont déclarés en AOP. La filière charcuterie en dénombre 97 sur 442 éleveurs.

Pour autant, les difficultés pèsent sur l’avenir de l’agriculture insulaire. La sécheresse inquiète, les résultats économiques dans certaines filières restent faibles, la population agricole vieillie et ce dans un contexte de diminution du nombre des exploitations.

Entre 1970 et 2010, leur nombre a diminué de 68%. Un taux comparable à l’évolution nationale, mais qui reste inquiétant.


A lire aussi

Sur le même sujet

Tema pêche : découverte des techniques et de l’environnement grâce à un guide professionnel

Les + Lus