• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Chute des températures en Corse : le parcours du combattant pour les plus précaires

Claudia distribue des denrées alimentaires mais aussi son amitié à tous ceux qui se présentent lors des maraudes de la Croix-Rouge. / © France 3 Corse ViaStella
Claudia distribue des denrées alimentaires mais aussi son amitié à tous ceux qui se présentent lors des maraudes de la Croix-Rouge. / © France 3 Corse ViaStella

Les températures ont chuté ces derniers jours en Corse et si la Croix-Rouge répond à différents besoins, il n'en reste pas moins que pour les plus précaires, le quotidien reste un véritable parcours du combattant.

Par France 3 Corse ViaStella

Les températures ont considérablement chuté ces derniers jours, pour autant le "plan grand froid" n'a pas été déclenché. Et en cette période les nuits sont la pire épreuve pour ceux qui doivent les passer dans la rue.

Au centre d'hébergement d'urgence de la Croix-Rouge de Mezzavia à Ajaccio, il est 17 heures quand les 30 occupants s'apprêtent à rejoindre leur chambre. Isabelle, nouvelle arrivante, témoigne, "j'ai 48 ans, c'est la première fois que je me retrouve ici. Je plains ceux qui sont toujours dehors et qui s'alcoolisent pour oublier. Avant cette année, je n'avais jamais connue la rue".

Un peu plus tard, place Abatucci, Claudia distribue des denrées alimentaires mais aussi son amitié à tous ceux qui se présentent. Les situations sont à chaque fois différentes.

Marie, elle, a eu des déboires commerciaux il y a quelques années. "Je viens d'avoir de l'aide d'une assistante, j'ai pu avoir un appartement dans une résidente hôtelière mais avec les charges que j'ai à côté, je dois venir chercher à manger ici."

À quelques mètres de là, Vincent s'apprête à passer une nouvelle nuit dehors, "je dors dans les entrées, sur les bancs. C'est surtout le matin qu'il fait très froid."
 

En attendant le plan grand froid


Travailleurs pauvres, femmes seules, retraités, de plus en plus de profils se retrouvent aujourd'hui au bord de la rupture avec le spectre de la rue. Du côté de la Croix-Rouge, qui ne peut que constater le manque de places d'hébergement, on tient à rappeler les services d'urgence mis à disposition.
 

On a notre épicerie sociale, des maraudes tous les soirs, une maraude médicalisée tous les jeudis soirs. Dès que le plan grand froid sera déclenché on pourra aller chercher toutes les personnes qui dorment à la rue.


C'est le gymnase du Pascal Rossini, qui comme chaque année ouvrira ses portes pour le plan grand froid, s'il est décidé par le Préfet. Pour cela, il faut que certaines conditions soient réunies : les températures ressenties doivent atteindre - 5°, trois jours d'affilés...

 
Chute des températures en Corse : le parcours du combattant pour les plus précaires
Les températures ont chuté ces derniers jours en Corse et si la Croix-Rouge répond à différents besoins, il n'en reste pas moins que pour les plus précaires, le quotidien reste un véritable parcours du combattant.  - France 3 Corse ViaStella - M. Cristiani, S. Agostini, W. Martini, F. Paoli, C. Ceccaldi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Santé : une journée de sensibilisation au moustique tigre et ses dangers pour des élèves ajacciens

Les + Lus