La collectivité unique est-elle prête à fonctionner ?

© Sébastien Tieri/FTVIASTELLA
© Sébastien Tieri/FTVIASTELLA

Sur le plan administratif, l'organisation de la collectivité unique est complexe. Ces derniers mois, les services des différentes collectivités ont été à pieds d'œuvre pour préparer le passage à la collectivité unique. Cette nouvelle machine institutionnelle est-elle déjà effective?

Par France 3 Corse ViaStella

Ironie du sort c'est au bénéfice de l'âge que Pierre-Jean Luciani  ancien président du défunt conseil départemental de la Corse-du-Sud ouvre le bal. Mais ce fervent opposant à la collectivité unique ne perd pas son sens critique.

« J’étais quand même triste pour les agents que je quittais et qui me quittaient et notamment mon cabinet parce qu’ils ont été obligés d’être mutés dans d’autres services. Pour eux, ça va quand même être assez pénible », indique-t-il.

La collectivité unique est-elle prête à fonctionner ?
Intervenants : Pierre-Jean Luciani Elu " Voir plus grand" ; Patrick Clémenceau Fieschi Syndicaliste STC Ex conseil départemental de Haute Corse (14/11/2017) ; Petr'anto Tomasi Elu "Pè a Corsica" ; Jean-Louis Santoni Directeur général des services à la collectivité unique de Corse. Reportage : Rossi Stella ; Lapera Stéphane ; GIRARDIN André.

Une nouvelle machine en marche


Les agents ou 4 500 fonctionnaires issus de la fusion des trois collectivités ... Harmonisation des salaires, missions ou mobilités voilà les inquiétudes dont certains faisaient part il y a quelques temps. « Ce sera très tendu parce qu’on a trois collectivité et pratiquement trois statuts différents, niveau acquis sociaux. À partir du 2 janvier 2018, ce sera pour nous un vrai combat donc on ne va pas lâcher », expliquait alors Patrick Clémenceau Fieschi, syndicaliste STC de l’ancien conseil départemental de la Haute-Corse. 

Pourtant pour les élus de la majorité territoriale pas d'inquiétudes à avoir. La nouvelle machine institutionnelle semble belle et bien en marche. « Ici, on niveau du secrétariat général les choses sont déjà en place. Il y aura effectivement dans les premières semaines, un travail de mise en place d’harmonisation et de coordination qui devra être mené en lien avec les élus. Mais oui, aujourd’hui, la collectivité est en mesure de fonctionner », constate Petr'Anto Tomasi, élu "Pè a Corsica".

Même ton rassurant du côté de la direction générale des services.  « Les services fonctionnent, les usagers auront leurs interlocuteurs, les facteurs seront payées, les paies seront assurées, les prestations sociales sont assurées dès aujourd’hui. Et ensuite, petit à petit, les choses évolueront », indique Jean-Louis Santoni, directeur général des services à la collectivité unique de Corse.

Les commissions devraient être mises en place sous 15 jours. Quant au nouvel organigramme il sera établi en février.


Sur le même sujet

Corse - Appel à la mobilisation pour la journée mondiale du don de sang

Les + Lus