• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Comité d’entreprise de la Méridionale : les syndicats annoncent un préavis de grève

© Pierrick Nannini / FTVIASTELLA
© Pierrick Nannini / FTVIASTELLA

Ce lundi 18 février s'est tenu un comité d’entreprise extraordinaire de la Méridionale. Les salariés ont obtenus le détail des offres concernant la délégation de service public. Les syndicats ont annoncé un préavis de grève effectif dans cinq jours. 

Par France 3 Corse ViaStella

À Marseille, ce lundi 18 février, s'est tenu un comité d’entreprise extraordinaire de la Méridionale sur fond de tensions sociales

Les salariés sont parvenus à obtenir le détail des offres concernant la délégation de service public et il ne leur convient pas. Selon eux, les difficultés que traverse la compagnie maritime actuellement sont uniquement liées à la direction. De son côté, cette dernière assure introduire des référés au tribunal dans les prochains concernant les lignes d’Ajaccio et de Propriano. En fin d’après-midi, les syndicats du STC et de la CGT ont annonce un préavis de grève effectif dans cinq jours. 
 
Comité d’entreprise de la Méridionale : les syndicats annoncent un préavis de grève
Intervenants - Jean-Richard Campili, Délégué STC Méridonale ; Patrice Marty, Délégué CGT Méridionale. Equipe - Pierrick Nannini ; Guillaume Leonetti ; Géraldine Giordano.
 

"La mobilisation apporte une légitimité à nos actions"


De son côté, la compagnie maritime a indiqué le motif de rejet des deux offres liées à la délégation de service public dans un communiqué : " Celui-ci est relatif à la substitution de navires affrétés sur chacune de ces deux destinations entre la réponse initiale formulée le 5 novembre dernier et la conclusion effective des chartes d’affrètement. Dans les deux cas, les nouveaux navires répondent aux impératifs du cahier des charges en matière de métrage de fret, de hauteur sous pont, de puissance et de longueur pour manœuvrer dans chacun des ports dans lesquels ils auraient à opérer."

 

Le début du comité d'entreprise s'est déroulé dans une ambiance tendue. Des salariés ont occupé la salle où s'est tenue la réunion. Avant cette rencontre, des employés de la compagnie maritime se sont rassemblé en assemblée générale dans le bateau le Girolata. 

 
itw CE Méridional
Intervenant : Cyril Venouil, délégué syndicat des travailleurs corses Méridionale. Equipe : Pierrick Nannini ; Guillaume Leonetti.


Ils réclament des comptes à la direction. "On attend que la direction nous communique les éléments dont on a besoin : les motivations qui ont amené au rejet des offres de la Méridionale sur les lots d'Ajaccio et sur les lots de Propriano. Et nous attendons qu'elle s'explique sur sa stratégie, sur ce qu'elle compte mettre en œuvre pour défendre les lots qui sont encore en course, à savoir les lots de Bastia, de Porto-Vecchio et Ile-Rousse. La mobilisation énorme des salariés est la preuve flagrante qu'ils sont inquiets sur le devenir de leur emploi. Leur mobilisation apporte une légitimité à nos actions et à notre discours", estime Cyril Venouil, délégué syndicat des travailleurs corses Méridionale.  

Cette semaine, on apprenait que la compagnie était en mauvaise posture en vue de la délégation de service publique maritime. Elle serait évincée du port d’Ajaccio et mal placée pour celui de Bastia.

Autre questionnement : l’actionnaire, Stef, voudrait-il vendre la compagnie ou certains de ses bateaux ? Une décision qui entraînerait une casse sociale au sein de l’entreprise. 500 personnes dont un bon tiers domicilié en Corse serait éventuellement concerné.


 

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus