• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : la canicule boude l'île

Tous les moyens sont bons pour se rafraîchir pendant l'été. Canicule ou pas... / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Tous les moyens sont bons pour se rafraîchir pendant l'été. Canicule ou pas... / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Aucun doute, il fait chaud. Très chaud. Et sans clim', baignade ou éventail (pour l'éventail, pas sûr... ) les journées peuvent être éprouvantes. Et pourtant. Alors qu'une deuxième vague de canicule déferle sur l'ensemble du pays, la Corse est l'une des rares régions épargnées. 

Par Sébastien Bonifay

On n'entend plus que cela depuis quelques jours. 
Difficile d'ouvrir un journal, d'allumer sa radio ou sa télé qu'on nous assène le mot tant redouté. 
CA-NI-CU-LE.
 
La Corse ce n'est pas la canicule, mais ce n'est pas non plus les fjords norvégiens... / © Marc-Antoine Renucci
La Corse ce n'est pas la canicule, mais ce n'est pas non plus les fjords norvégiens... / © Marc-Antoine Renucci


C'est reparti pour un tour


60 départements sont d'ores et déjà placés en vigilance orange. 
20 sont
désormais en vigilance rouge.

Une grande première. 

Et Météo France s'attend à de nouveau records de chaleur. 
Entre 38 et 45 degrés dans certains endroits du pays. 

 


Un rafraîchissement est attendu ce vendredi. 
Mais pas de quoi pavoiser : la canicule est "intense" dans tout le pays

Ou presque. 
 

Les touristes qui ont choisi la Corse, eux, regardent tout cela avec amusement


Ils compatissent, mais jubilent aussi un peu, allongés, sous un parasol certes, mais en plein après-midi, au bord des plages insulaires. 
 

Le soleil de Corse, il est plus doux que le soleil du continent, on va dire...
 

L'ironie de la formulation n'aura échappé à personne...

 
Le ciel bleu, le soleil, mais des températures supportables / © Marc-Antoine Renucci
Le ciel bleu, le soleil, mais des températures supportables / © Marc-Antoine Renucci
 

La Corse dispensée de canicule


La Corse, paradoxalement, est l'un des rares endroits épargnés, comme le montre la dernière carte de Météo France.
L'île est l'une des rares régions du pays à ne pas être placée en vigilance, même jaune :

 
Carte de Météo France
Carte de Météo France

Au centre météorologique d'Ajaccio, on regarde tout cela d'un oeil attentif :
 

Y a une vague de chaleur, on sera, au pic, 4 à 5 degrés au-dessus des normales saisonnières, au moins jusqu'à la première semaine d'août. En revanche, à titre de comparaison, dans la région parisienne par exemple, ils sont 16 degrés au-dessus des normales. 


C'est à n'y rien comprendre!

Cette semaine, le thermomètre n'a pas franchi les 35 degrés, un seuil attendu demain, au cours de la jounée la plus chaude...

Et la nuit, c'est cela qui fait toute la différence en matière de canicule, les températures baissent, pour se stabiliser nettement sous les 30 degrés. 

Tous les avantages du sud sans les inconvénients, c'est pas si souvent que ça arrive, alors autant en profiter. 

Mais les chaleurs sont quand même très soutenues, alors ce n'est pas une raison pour oublier les consignes les plus élémentaires de prudence. 

 

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Alfonsi, député européen et porte-parole de Régions Peuples et Solidaires

Les + Lus