Corse : les radars qui flasheront à 80 km/h au 1er juillet

Illustration - Six radars flasheront les automobilistes qui rouleront à plus de 80 km/h au 1er juillet en Corse. / © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
Illustration - Six radars flasheront les automobilistes qui rouleront à plus de 80 km/h au 1er juillet en Corse. / © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Le 1er juillet prochain la limitation de vitesse passera de 90 à 80km/h sur certains axes. Comment les services de la Collectivité de Corse et de l'Etat s'organisent-ils pour mettre en place cette mesure ? A retrouver aussi la carte des radars qui flasheront désormais à 80 km/h.

Par France 3 Corse ViaStella / GB avec AFP

La mesure entre en vigueur le 1er juillet prochain sur l'ensemble du réseau routier, qu'il s'agisse des anciennes routes départementales comme de la plupart des routes territoriales.

En Corse, la quasi-totalité du réseau routier, qui ne compte que quelques kilomètres de voies à double sens avec séparateur, est concernée. L'île compte un peu plus de 2 460 km de routes départementales et 330 de routes territoriales (anciennes routes nationales). 

Seules les voies de dépassement ou les portions de routes munies d'un séparateur central resteront limitées à 90km/h. En tout, une centaine de panneaux doit être remplacée en Corse pour un coût de 20 000 euros.

Côté radars, la mesure n'impacte que 6 d'entre eux : 3 en Haute-Corse et 3 en Corse du Sud. Ils seront opérationnels dès le premier juillet, sans période transitoire.

Depuis le début de l'année, 9 personnes ont trouvé la mort sur les routes de Corse.

3.684 personnes sont mortes sur les routes de France en 2017, soit une baisse de 1,4% par rapport à 2016, mettant un terme à trois années de hausse, selon un bilan officiel définitif communiqué fin mai par la Sécurité routière.


Une mesure polémique

Depuis janvier, motards et automobilistes ont multiplié les manifestations et les pétitions contre une mesure "impopulaire, injuste et inefficace",selon le délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes, Pierre Chasseray.

Le gouvernement a annoncé qu'il évaluerait la mesure au 1er juillet 2020, quitte à la retirer si elle ne donnait pas les résultats escomptés. "On ne va pas attendre deux ans. Si elle est si efficace, elle produira un effet instantané, donc on va voir si on a 400 morts en moins l'an prochain", prévient Pierre Chasseray.

Pour lui, la mesure est par ailleurs "inapplicable", un grand nombre des 20.000 panneaux de signalisation à changer n'étant toujours pas installés.

"Si des collectivités prennent du retard, elles peuvent bâcher les panneaux" à 90 km/h, le 80 km/h devenant la vitesse par défaut, a rappelé le Délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe.

La préparation du passage de la vitesse à 80 km/h en Corse
Intervenants - Loïc Morvan, directeur des routes territoriales de la collectivité de Corse; Hervé Doutez, directeur de cabinet du préfet de Haute Corse. Equipe - Maïa Graziani, Guillaume Leonetti.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Limitation à 80km/h, derniers jours de pédagogie en Corse

Les + Lus