• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : dater les eaux souterraines pour mieux adapter leur consommation 

© Floz / Facebook
© Floz / Facebook

Une équipe de scientifiques de l’université de Corse s’applique à mesurer l’âge des eaux souterraines de l’île rapporte Le Figaro. Des études qui pourraient permettre la mise en place des stratégies afin de mieux les consommer. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Mesurer l’âge des eaux souterraines. C’est la mission à laquelle s’applique une équipe de scientifiques de l’université de Corse rapporte Le Figaro. Une étude qui pourrait, à terme, permettre d’aider les institutions à établir des stratégies afin de mieux consommer les ressources en eau de l’île

Ainsi, les hydrogéologues analysent leurs composants chimiques. Ils comparent la teneur de certains éléments (cholofluocarbures, hexafluorure de soufre …) présents dans l’eau au suivi temporel de leur concentration dans l’atmosphère. Les eaux anciennes sont, quant à elles, datées au carbone 14. 


Activité agricole


Ces analyses ont d’ores et déjà permis de donner un âge aux eaux souterraines qui approvisionnent la région bastiaise. Constat : les échantillons âgés de 40 à 50 ans présentent une forte concentration en nitrates, liée à l’activité agricole de l’époque. Ainsi, lorsque ces eaux atteindront la réserve naturelle de l’étang de Biguglia, une augmentation rapide des algues pourrait être observée et les conséquences environnementales qui vont avec. 

La Corse possède actuellement une capacité de stockage d’eau d’environ 100 millions de mètres cubes, soit l’équivalent de deux mois de consommation sans précipitations. Les eaux souterraines ne représentent que 60 % de la consommation en Corse, contre 80 % en moyenne en France. 


 

Sur le même sujet

Saint-Érasme : la Corse compte de moins en moins de marins-pêcheurs

Les + Lus