• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : la directrice régionale des finances publiques répond aux questions sur le prélèvement à la source 

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Jeudi 3 janvier, Guylaine Assouline, directrice régionale des finances publiques de Corse, était l’invitée du Corsica Sera. Elle a expliqué la mise en place du prélèvement à la source et son évolution dans les mois à venir. 

Par France 3 Corse ViaStella

Le prélèvement à la source est entré en vigueur, mardi 1er janvier. En Corse, comme ailleurs, aucun bug n’a été signalé. Guylaine Assouline, directrice régionale des finances publiques de Corse, était l’invitée du Corsica Sera jeudi 3 janvier. Elle est notamment revenue sur la mise en place de ce nouveau système, et sur son évolution. 
 

Que représente actuellement l’impôt sur le revenu en Corse ? 

Il y a 180 000 foyers imposables. Il y a à peu près 48 % qui paient des impôts, le même taux qu’au niveau national. Et sur ces 48 %, il y avait déjà 70 % qui étaient mensualisés. Donc le prélèvement à la source, c’est 30 % de personnes qui entrent dans ce système. Ce qui devient fondamental, c’est que l’on paye son impôt 2019 dès ses revenus 2019. 

Cette avancée, c’est pour permettre de prendre en compte d’éventuels changements de situation en 2019. En cas de changement de situation, je peux me manifester sur le site internet, je peux aussi aller aux finances publiques, soit je peux appeler un numéro qui n’est pas surtaxé pour prendre en compte l’évolution de ma situation. Le taux s’adapte au mois m+2.

 
La directrice régionale des finances publiques répond aux questions sur le prélèvement à la source 
Intervenants - Guylaine Assouline, directrice régionale des finances publiques. Equipe - France 3 Corse ViaStella


Pour les personnes les plus précaires (CDD, intermittents), il peut difficile de prévoir les mois où ils auront du travail, comment vont-ils ajuster ce prélèvement ? 

Ceux qui doivent de l’impôt ont un impôt. Les situations précaires, où je n’ai pas de travail tout au long de l’année et que je ne suis pas imposable, évidemment, je ne paye pas d’impôts. On peut aussi être intermittent du spectacle et être imposable et le taux est communiqué automatiquement à l’ensemble des employeurs. 

Quelle est la prochaine étape ? 

On a janvier, février, mars, avril pour se familiariser et pour éventuellement moduler son taux. Après, en avril, mai et juin, on fera sa déclaration de revenus 2018 qui donnera un rafraîchissement du taux à partir du 1er septembre 2019. Car on paiera nos impôts 2019 sur notre revenu 2019, mais avec un pourcentage plus contemporain puisqu’il s’agira du revenu 2018. 

Numéro : 0 809 401 401
Site internet : impots.gouv.fr


 

A lire aussi

Sur le même sujet

ITW - Eugénie Bogdanova, Réceptionniste saisonnière

Les + Lus