• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse-du-Sud : la déviation de Viggianello doit ouvrir le 15 février

La déviation de Viggianello doit ouvrir le 15 février. Elle pourra permettre de faire gagner une quinzaine de minutes aux automobilistes qui souhaitent rejoindre le Sud de la Corse. / © Stéphane Lapera / FTVIASTELLA
La déviation de Viggianello doit ouvrir le 15 février. Elle pourra permettre de faire gagner une quinzaine de minutes aux automobilistes qui souhaitent rejoindre le Sud de la Corse. / © Stéphane Lapera / FTVIASTELLA

Le 15 février prochain, la déviation de Viggianello qui facilitera l’accès au Sud de la Corse doit ouvrir. Un chantier qui a pris deux ans de retard et a coûté 45 millions d’euros. 

Par France 3 Corse ViaStella

Pour le moment, les automobilistes que souhaitent se diriger vers le Sud de l’île sont obligés de passer par l’entrée de Propriano. Dans 10 jours, la déviation de Viggianello va ouvrir et devrait leur faire gagner une quinzaine de minutes

« Pour ceux qui se rendent à Porto-Vecchio à Bonifacio, surtout pour les autocars, les camions ça va être très bien. Ca permettra aussi de mieux se rendre à Propriano », estime Maria Catalina Delovo, automobiliste. « Ca ne peut être que très bien pour la commune, pour tous les automobilistes et les usagers réguliers de la journée et surtout pour les entreprises qui auront la ville vraiment bien désengorgée », complète Ghjuvan Petru Serra, automobiliste. 

 
Corse-du-Sud : la déviation de Viggianello doit ouvrir le 15 février
Intervenants - Maria Catalina Delovo, Automobiliste ; Ghjuvan Petru Serra, Automobiliste ; Carine Ruffini, Habitante et commerçante de Propriano Equipe - Marc-Antoine Renucci ; Stéphane Lapera ; Fabien Bernardini.
 

45 millions d’euros


Avec cette déviation, beaucoup moins de voitures passeront par la route actuelle qui se trouve en pleine zone commerciale. 

Carine possède une maison, mais également un commerce au bord de cette route. « Je pense que c’est une bonne chose pour les habitations, parce que c’est beaucoup de nuisances la nuit, la journée. Les axes sont petits, ils ne sont pas étudiés pour avoir autant de passage. En tant que commerçante, ça fait toujours peur une déviation, mais je pense que les gens qui veulent partir directement sur Sartène, Porto-Vecchio ou Bonifacio ne s’arrêteront pas dans tous les cas », explique-t-elle. 

Le montant total du projet s’élève à 45 millions d’euros. 70 % sont financés par l’État et 30 % par la collectivité de Corse. Un chantier qui a rencontré de nombreuses difficultés avec notamment le décès d’un ouvrier dans le tunnel en mai 2014

La livraison est prévue pour le 15 février avec plus de deux ans de retard. 


 

Sur le même sujet

Corse : recrutements toujours plus difficiles pour les emplois saisonniers 

Les + Lus