• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Corse, grande amatrice de voitures blindées

Illustration - En septembre 2018, Guy Orsoni a été la cible d'une tentative d'assassinat alors qu'il circulait dans sa voiture blindée à Ajaccio. / © Pascal Pochard-Casabianca / AFP
Illustration - En septembre 2018, Guy Orsoni a été la cible d'une tentative d'assassinat alors qu'il circulait dans sa voiture blindée à Ajaccio. / © Pascal Pochard-Casabianca / AFP

Selon un article du Monde, publié ce vendredi 6 septembre, la Corse compte entre 80 et 100 voitures blindées. Un chiffre qui, rapporté au nombre d’habitants, est plus élevé qu’au Brésil, le champion mondial. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Entre 80 et 100 véhicules blindés circulent sur les routes corses. Les chiffres, estimés par les services de l’État, ont été relatés dans un article du Monde ce vendredi 6 septembre. 

Un nombre qui, une fois rapporté à la population, équivaut à une voiture blindée pour 3.000 personnes. La proportion est quatre fois supérieure à celle du Brésil qui est pourtant le pays où roulent le plus de véhicules dotés d’une protection balistique.

 

 

Entre 100.000 et 500.000 euros 


Ce type d’engins se retrouve le plus souvent dans les garages des voyous ou des chefs d’entreprise de Corse-du-Sud. Pour une acquisition, il faut compter entre 100.000 et 500.000 euros en fonction des options choisies. 

 
La Corse, grande amatrice de voitures blindées
Equipe - Stella Rossi ; Stéphane Lapera ; Stéphanie Vitry ; Fabien Bernardini.


La multiplication du nombre de voitures blindées en Corse inquiète les pouvoirs publics. Ils s’interrogent notamment sur ses conséquences sur le mode d’opération des organisations criminelles et plus particulièrement sur le risque d’attaques de plus en plus puissantes. 


 

Sur le même sujet

La Corse, grande amatrice de voitures blindées

Les + Lus