Corse : la médiation du crédit, outil utile pour les TPE et PME en difficulté

En 2018, 10 entreprises de Corse-du-Sud ont demandé l'assistance de la médiation du crédit. / © Joel Saget / AFP
En 2018, 10 entreprises de Corse-du-Sud ont demandé l'assistance de la médiation du crédit. / © Joel Saget / AFP

Mercredi 6 novembre, à Ajaccio, la Banque de France a fait le point sur son service de médiation du crédit. Un dispositif, créé il y a 10 ans, qui vient en aide aux entreprises en difficulté financière. 

Par A.A/ France 3 Corse ViaStella

La médiation du crédit fête ses 10 ans cette année. Ce service, proposé par la Banque de France, vient en aide aux entreprises qui rencontre des difficultés de financement bancaire ou d’assurance-crédit. 

Le dispositif prévoit ainsi plusieurs mesures à destination des chefs d’entreprise via un médiateur. L’une d’entre elles consiste à la renégociation de crédits auprès des banques. « S’il y a un problème de dialogue entre le chef d’entreprise et son banquier en matière de financement, c’est qu’à un moment quelque chose s’est rompu. Le rôle du médiateur est de rétablir le dialogue et d’être capable, parfois à la place du chef d’entreprise, en quoi cette entreprise doit être accompagnée. Et c’est évidemment l’intérêt des banques de les accompagner », précise Frédéric Visnovsky, médiateur national du crédit de l’observatoire du financement des entreprises.
 
ITW - médiation du crédit
Intervenant - Frédéric Visnovsky Médiateur national du crédit Banque de France. Equipe - ORICELLI Antoine ; ROCHE Frédéric.

 
Le tout est complété par la mise en place de correspondants pour les TPE/PME au sein des chambres des métiers et d’actions d’éducation économique, budgétaire et financière.
 

23.000 entreprises aidées


En 2018, 10 dossiers ont été traités en Corse-du-Sud, ce sont 2.000 au niveau national. Parmi les entreprises demandeuses, 81 % sont des très petites entreprises, type d’établissement qui compose la majeure partie du tissu entrepreneurial insulaire. 

Depuis sa création, la médiation du crédit a permis à 23.000 entreprises de poursuivre leur activité au niveau national et de débloquer 6.8 milliards d’euros de crédit. Selon la Banque de France, le taux de réussite des médiations est de 65 %. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus