• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : une pétition demande à Gilles Simeoni d’accueillir le Sea-Watch 3 et les 32 réfugiés à son bord 

Le Sea-Watch 3, avec à son bord 32 réfugiés, est bloqué au large de Malte depuis le 22 décembre. / © Frederico Scoppa / AFP
Le Sea-Watch 3, avec à son bord 32 réfugiés, est bloqué au large de Malte depuis le 22 décembre. / © Frederico Scoppa / AFP

Une pétition en ligne a été lancée au début du mois de janvier. Adressée à Gilles Simeoni, elle demande à ce que la Corse accueille une trentaine de migrants bloqué au large de Malte à bord du Sea-Watch 3. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Le bateau Sea-Watch 3 est bloqué au large de Malte depuis le 22 décembre. À son bord : 32 migrants dont trois enfants malades, trois adolescents non-accompagnés et quatre femmes. 

Une pétition en ligne a été lancée en Corse, début janvier, pour leur venir en aide. Elle est adressée à Gilles Simeoni et demande à ce que le navire et ses occupants soient accueillis dans un des ports de l’île. 

Actuellement, le document a recueilli plus de 2 700 signatures sur les 5 000 demandées. 
 

« Il revient à l’État de faire ce geste »


La Ligue des droits de l'Homme (LDH) section Corse suit aussi de près cette affaire. Elle rappelle qu’un autre bateau, le See-Eye, avec 17 réfugiés à son bord est aussi dans la même errance depuis le 29 décembre. 

La LDH section Corse a indiqué ce mardi 8 janvier, dans un communiqué de presse, avoir « saisi, sans réponse à ce jour, la préfecture de l’île pour que soit rapidement proposé le débarquement de ces naufragés ». Elle insiste : « Il revient à l’État de faire ce geste et de mettre fin à un cauchemar qui peut tourner au drame à chaque instant. »
 

 

Sur le même sujet

Rétrospective : les événements économiques qui ont marqué l’année 2018 en Corse

Les + Lus